Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 20:38

 

Le conservatoire de musique d’Innsbruck – Landeskonservatorium - est caché dans une petite ruelle de bien des regards (Paul-Hofhaimer-Gasse). Il se trouve non loin du musée Ferdinandeum. C'est un monument imposant !

 

Conservatoire-d-Innsbruck.JPG


Sa petite histoire : prenant exemple sur le conservatoire de musique de Graz, l’école de musique d’Innsbruck fut fondée en juillet 1817 avec l’appui de Alois Freiherr von Kübeck. Le 2 juin 1818, l’école ouvrit ses portes et le 19 août 1818, le premier concert y fut donné avec au programme des œuvres de , Haydn et de l’Abbé Vogler.

Mozart Adagios - A new recording of favorite Adagios


 

Conservatoire-de-musique-d-Innsbruck.JPG

La porte plus ou moins imposante  qui donne sur un escalier en marbre !


En 1843, déjà plus de 160 élèves se pressaient sur les bancs et les cours ne cessaient de s’élargir, à côté du chant, à des instruments prestigieux : basse, violon, violoncelle, contrebasse, clarinette, flûte et piano et en 1844  cor, trompette et autres instruments à vent suivirent.  

 

Conservatoire-d-Innsbruck-Paul-Hofhaimer-Gasse-.JPG


Mais ce ne fut qu’en 1910, que le conservatoire tel qu’on le connaît aujourd’hui fut construit. Un bâtiment a la mesure de l’ambition de la ville d’Innsbruck. Mais après la guerre de 14-18, ne recevant plus de subvention de l’état, la ville d’Innsbruck prit en main les finances de l’école de musique. Les cours de musique reprirent donc pour les 530 élèves.

 

Conservatoire-d-Innsbruck-Erzherzog-Eugen.JPG

Stelle d'inauguration par l'archiduc Eugen XVI Avril MCMXII

 

Mais comme chacun sait, la grande guerre fut pour l’état autrichien source de gros problèmes financiers et d’autres restrictions sur les budgets culturels suivirent (si on peut les appeler comme cela à cette époque). Pourtant l’école de musique poursuivant son bonhomme de chemin fit son entrée dans la cour des grands et gagna des galons en se voyant attribué le nom de conservatoire en 1934.

 

  Gschnitztal-Chapelle-de-Gschnitz.jpg


Mais, le 12 mars 1938, les national-socialistes font leur entrée dans Innsbruck. Les bruits de bottes assourdissent le son des instruments et le conservatoire perd de son prestige.  En automne 1939, il est pratiquement dissout. Le 15 janvier 1941, ses dernières heures sonnent et il est complètement dissout par l’un des responsables du Reichsstatt (Hofer) et renommé « École de musique de Gauhauptstadt Innsbruck ».  Durant la guerre, l’institution ne fonctionne que par intermittence.

 

Pour la petite histoire : le régime national-socialiste a souvent renommé, changé les statuts des institutions autrichiennes pour les germaniser. Ainsi, juste après l’annexion, l’Autriche (Österreich) est débaptisée pour s’appeler Ostmark (1938). En 1942, ce terme est officiellement remplacé par « Alpen-Donau-Reichsgaue » ou « Donau und Alpenreichsgaue » que l’on reconnaît pendant la guerre sous le nom de Territoires des Alpes et du Danube. Ces changements de nom furent établis pour supprimer toute connotation autrichienne et toute relation spécifique entre les régions composant l'Autriche. Le mot « Gau » veut dire territoire/province.

 


Drapeau-du-defile-de-2009.JPG

 

Le 1er mai 1945, Fritz Weidlich (décédé en 1952) revient à Innsbruck et reprend avec l’aide de la ville d’Innsbruck son rôle de directeur de musique. La salle de concert complètement détruite par les bombardements est reconstruite en 1956 ce qui permet à l’école de regagner ses galons de conservatoire le 20 février 1957.

 

Conservatoire-d-Innsbruck--juste-dans-l-entree.JPGA l'intérieur du conservatoire d'Innsbruck

 

Aujourd’hui, le conservatoire peut s’enorgueillir d’être une locomotive pour la culture musicale. Il y a de nombreuses écoles de musique dans les villages et chaque village a une fanfare.

 

Fanfare-Tyrolienne.JPG

 

Alors… je ne vous dis pas si au Tyrol, on aime la musique !

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Innsbruck
commenter cet article

commentaires

mamalilou 13/08/2010 23:23


doux bisous du soir, je revois cette porte, elle est vraiment imposante....


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 24/10/2010 16:26







Pierre 13/08/2010 18:41


Bonsoir Mado,
j'ai beaucoup appris avec ton article, nous connaissons peu ce qu'on nomme trop souvent la "petite histoire" mais qui a une incidence importante sur la vie de tous les jours et touche souvent les
gens au coeur dans ce qu'ils ont de précieux comme leur identité.
Un beau message d'espoir : la musique renaît et triomphe toujours.
Bon week end
Pierre


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 24/10/2010 16:35



La musique adoucit les moeurs dit-on ! Mais les guerres et le son du canon sont de bien mauvais " instruments ". Il faudrait qu'un jour l'homme le comprenne.


Merci Pierre de ton commentaire sur cet article.



Domino 13/08/2010 11:44


bonjour Mado l'Autriche , le tyrol ...c'est un pays superbe , je n'ai de souvenir précis que du Prater à Vienne , de Schönbrun et de merveilleuses petites chapelles dans la région de Vienne ,
j'avais 16 ans quand j'y suis allée , et je recherche les quelques photos de l'époque que je vais scanner et mettre sur mon blog !
merci à toi pour ce partage de ton pays que j'aimerais aller revisiter . bonne journée chamitiés


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 24/10/2010 16:42



et merci Domino pour ton agréable passage



Iris 11/08/2010 23:32


biensur u'on l'aime comme partout dans ton pays , au vu de tous les prestigieux musiciens ui y sont natifs
bisous d'iris


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 14/10/2010 17:32



Merci Iris de ta charmante visite !
Je te souhaite bon courage



mamalilou 11/08/2010 01:26


vive la musique, ça c'est toujours ça de pris dans ce monde de brute... :o)
doux bisous de la nuit, le marchand de sable m'a oubliée!!!


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 14/10/2010 17:41



Je pense que le marchand de sable t'oublie souvent, et si tu lui demandais de t'apporter des cailloux.


Merci de ta visite tardive et pour les bisous de la nuit