Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 09:07

Downhill-VTT-Bergeralm-Crazy-Heart-descente.JPG

 

Lorsque l'on entend downhill, on pense au ski... et bien pas dans tous les cas. Le downhill (DH) est une discipline sportive que l'on appelle " descente VTT " qui consiste à regagner la vallée dans un laps de temps le plus court possible. Il existe d'ailleurs de nombreuses compétitions de descente VTT.

 

Le coureur doit faire preuve d'équilibre, de maniabilité de son vélo, de technicité et posséder un sens aiguë du pilotage pour affronter les racines, dévers, bosses, sans oublier les ponts et obstacles artificiels qui sont placés sur son chemin.

 

Bergeralm-remontees-mecaniques-de-Wipptal.JPGBergeralm :  remontées mécaniques de la vallée de Wipptal

 

C’est la fin de semaine ! Pendant que nous montons tranquillement dans les alpages, le long de la route forestière, les jeunes me passent au-dessus de la tête, les fesses bien calés sur la banquette des gondoles. Le vélo accroché sur le côté de la gondole, ils poursuivent leur remontée pendant que nous poursuivons notre montée.

 

Bergeralm-ancien-refuge-vallee-de-Wipptal.JPGBergeralm l'ancien refuge

 

Arrivée au petit refuge de Bergeralm, j’aperçois le parcours « free ride » juste derrière la gare des remontées mécaniques. Je jette un coup d’œil aux paysages en commandant une boisson, alors que les jeunes gouttent déjà à la première descente du « bike parc ».

 

Hochgenauer-vallee-de-Wipptal.JPG

 

Sur le parcours « Crazy Heart » d’une longueur d’ 1,9 km, les 400 m de dénivellation ne leur font pas peur et même offrent une descente « easy » avec des « step-up jumps », « drop jumps » et « north shores » pour un « free ride feeling ».


 

Bike-parc-Bergeralm-descente-VTT-au-Tyrol-.JPGBike parc " Bergeralm " descente VTT dans la vallée de Wipptal

 

Les plus entreprenants se lancent à l’assaut… Non, dans « assaut » on a l’impression d’une montée alors que le jeu consiste à monter en télécabines à l’assaut des montagnes pour redescendre à toute allure vers la vallée juché sur son VTT.

 

Le parcours « Red Devil » est comme son nom l’indique un rien diablotin, sur ses 1,5 km de « trail direct » c'est à dire toujours tout droit, à moins qu’il se décrive en parcours démoniaque.

 

Panneau-de-direction-en-Autriche.JPG


Bon, mais comme nous le disons souvent, c’est pas le tout de monter, mais il faut aussi redescendre… à pied !
Oui, nous sommes loin d'être des " Red Devil "

Je dirais même pas risque-tout pour deux sous.

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 01:21

Stubai-endroit-ideal-pour-le--parapente-.JPG

 

Le parapente est une activité très pratiqué au Tyrol. Souvent, je vois des publicités qui indiquent : " Vous souhaitez admirer les Alpes autrement? Essayez-vous donc au parapente ou au deltaplane ! "

 

Stubai-vallee-pour-les-fous-du-parapente.JPG

 

La vallée de Stubai (Stubaital) est un endroit bien connu des parapentistes et je vous présente donc quelques photographies de cette région mais du plancher des vaches.

 

Parapente-dans-la-vallee-de-Stubai--Tyrol--Autriche-.JPG

 

Un nombre impressionnant de montagnes, dont les pentes ensoleillées offrent des conditions thermiques excellentes pour le décollage, sont facilement accessibles avec les remontées mécaniques.

 

Parapente-vallee-de-Stubai--Autriche-.JPG

Bon, ne bougeons plus... prêt pour la photo "cheese" !

 

Pour ceux non expérimentés mais qui souhaitent contempler la région de la perspective d'un oiseau, il existe de nombreux baptême de l'air en tandem. Il parait qu'on s'envole comme un plume !

 

Stubai-parapente-en-tandem.JPG

Vallée de Stubai : parapente en tandem

 

De nombreuses écoles tyroliennes proposent des cours et les conditions dans les vallées sont idéales pour effectuer le travail au sol de " gonflage " avant d'aborder les exercices de " sous voile ".  Actuellement, ce sport est certainement l'un des sports qui demande le plus de concentration, un respect de la nature comme obstacle, mais aussi d'être capable d'écouter le vent.

 

Stubai-parapente-decouvrir-les-bases-techniques-de-pilotag.JPG

Vallée de Stubai  : découvrir les bases techniques de pilotage au sol du parapente

 

Les voiles sont bien différtaentes en fonction des performances, ainsi les débutants auront le plaisir des voiles dites " école " pour une stabilité optimale dans l'air. Un peu de connaissance en aérologie est nécessaire pour bien déterminer le régime des brises de pente et de vallée ainsi que pour déjouer les pièges aérologiques de la région si vous volez seul.

 

Parapente-dans-la-vallee-de-Stubai--Tyrol-Autriche-.JPG

 

Le vol découverte est une sortie en aérologie calme en tandem pour pouvoir éprouver les premières sensations de liberté.

 

Parapente-vallee-de-Stubai--Tyrol--Autriche-.JPG

Parapente vallée de Stubai (Tyrol, Autriche)

 

Le vol thermique est un vol en ascendance pour goûter aux joies de la montée vers les nuages. Il paraît que l'on peut presque rêver éveillé.

 

Stubai-avec-en-toile-de-fond-la-Nordkette.JPG

 

Le vol alpin est comme une randonnée mais aérienne sur plusieurs villages pour voler de nuages en nuages ou de montagnes en montagnes.

 

Tout cela m'a donné envie de voler, pas vous ?

 

Aéroport d'Innsbruck au Tyrol


Je vous quitte pour quelque jours, je m'envole pour la France.

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 09:32

 

 

Serles--pistes-de-luge-au-Tyrol.JPG

 

Au pied du Mont Serles (altitude de 2718 m), il existe une piste de luge naturelle préparée par les gardes forestiers qui fait le bonheur des petits comme des grands. En raison de la forme du Mont Serles et de sa dominance dans le panorama, ce sommet est aussi appelé le grand autel du Tyrol (Hochaltar von Tirol). Sa dénomination la plus fréquente est le roi Serles (König Serles) qui remonte à une ancienne légende. Selon celle-ci, un roi ignoble aurait été condamné à être fossilisé et les deux autres sommets attenants seraient ses fils.

 

Chemin-de-Croix-sur-le-chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostel.JPG

 

Tout le long du chemin des stèles... en Autriche, l'on trouve de nombreux chemins de randonnée avec des stations religieuses. Une méditation sur le Chemin de Croix est simple, pas toujours besoin de s'arrêter longtemps devant les 14 stations, pas de longues prières, seulement une pensée en méditant la passion du Christ.

 

Piste-de-luge-au-Tyrol--Autriche.JPG

 

Les pentes sont très différentes les unes des autres et il n’est pas rare de rencontrer des pentes à plus de 25 %. La descente n’en sera que plus rapide. Les soirs de pleine lune, de nombreux tyroliens convergent vers les refuges pour une soirée entre amis et une descente au clair de lune.

 

Luge-en-bois.JPG

 

La luge fait sa grande entrée dans la compétition en 1964 aux jeux olympiques d’Innsbruck (Autriche) mais les premières compétitions ont lieu en Suisse vers les 1880. Mais la luge dont je vous parle aujourd’hui, est la bonne vieille luge fabriquée par des artisans qui veillent à une reproduction fidèle du vieux modèle en bois.

 

Luges en bois

 

Les luges sont normalement fabriquées en frêne, un bois dur mais élastique. Il est résistant et supporte des fléchissements et des torsions. Le morceau de bois choisi ne doit pas avoir de nœud pour pouvoir être courbé sans casser. Le bois va d’abord être passé dans un bain de vapeur pour être rendu plus malléable. Il est ensuite introduit dans une machine qui va le forcer à se courber. Après avoir atteint la cambrure nécessaire, il part au séchage pendant trois semaines, maintenue en place dans des gabarits pour préserver sa forme acquise lors du passage dans la machine. Le secret est dans la régularité des deux longerons parallèles (où se fixent les patins). En règle générale, on applique un peu de protection sur le bois (rarement de la peinture), un verni et les patins de métal peuvent être fixés. En route pour l’assemblage, le tressage de l’assise et la mise en place de la petite corde pour tirer votre équipement au sommet.

 

Monastere-de-Maria-Waldrast-pres-de-Matrei--Tyrol.JPG

 

Monastère de Maria Waldrast près de Matrei, Tyrol


Vue-du-monastere-de-Waldrast-sur-les-Alpes-Autrichiennes.JPG

Vue du monastère de Waldrast sur les Alpes Autrichiennes

 

Comptez environ 1 h 30 à 2 h. de monter en suivant le tracé en lacet de la route pour une différence d'altitude qui n'est pas très importante avec une pente à 13,2 %. Au départ de la haute vallée : 1160 m d'altitude, arrivée à 1638 m. La piste de luge coupe par le travers et est longue de 3,6 km. Une pause au monastère s'impose... délicieuses soupes et spécialités tyroliennes avec knödeln, kaiserschmarrn, etc. Tout ce que l'estomac du lugeur désire...

 

Piste-de-luge-naturelle-au-Tyrol.JPG

 

Bon c'est pas le tout de causer... Mais il y a encore quelques kilomètres à tirer la luge !

 


 


 



Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 08:01

Jeux-Olympiques-en-Autriche.JPG

 

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) sont des jeux réservés aux jeunes athlètes de 15 à 18 ans. Créés par le Comité international olympique en 2007, ils auront lieu, eux aussi, tous les quatre ans et le premier pays à recevoir les JOJ d'hiver est... Innsbruck.

 

Seefeld-ville-olympique-Tyrol-2012.JPG

Seefeld !

 

Pour l'instant, on s'agite et le Tyrol est pris de nouveau dans la fièvre des jeux.

 

Siege-du-Land-Tyrol.JPG

Siège du Land Tyrol

 

Innsbruck, Seefeld et Kühtai se partagent la part du lion.

 

Concert-a-Innsbruck--c-.JPG

 

Les spectateurs  en auront pour leur argent car au programme des réjouissances, il y a.... bien sûr du sport, mais aussi de la culture et des concerts pour réjouir le coeur des petits comme des grands.

 

Seefeld en Autriche

Seefeld, le lac gelé

 

 

 

Patscherkofel Cabine du téléphérique

 

Les cabines cet été sur le mont Patscherkoffel (Innsbruck).

 

Image-d-hiver-au-Tyrol--c-.JPG

 

Durant ces dix jours de jeux pour la jeunesse, 63 médailles dans sept types de sport et 15 disciplines courronneront les 1059 athlètes. Pendans ses premiers jeux olympiques, des ateliers seront proposés aux spectateurs pour découvrir les sports d'hiver sous toutes les coutures.

 

 

Flocons-de-neige-stylises.JPG

 

Le but des jeux de la jeunesse est d'attirer encore plus de jeunes vers le sport et bien sûr de développer les valeurs de l'olympisme : fraternité, universalité, etc...

 

Yoggl-mascotte-des-jeux-olympiques-a-Innsbruck.JPG

Yoggl la mascotte !

 

Yoggl-la-mascotte-des-jeux-olympiques-de-la-jeunesse.JPG

 

60 nations vont se retrouver à Innsbruck et participeront à ces jeux qui n'auront pas toujours le même schéma que ceux pour les adultes. Ainsi de nombreuses disciplines auront des équipes mixtes et même certains épreuves auront lieu avec des équipes composées de différentes nationalités.

 

  Land-art-flocon-sur-la-neige.JPG

 

La devise étant " respect " et "amitié ", le palais des congrès ouvrira ses portes au public pour des programmes culturels. Un média lab permettra aux jeunes concurrents d'organiser leur propre communication avec films, photographies et bien sûr tous les réseaux sociaux. Le Yog World Mile sera l'emplacement rêvé pour rencontrer tous les athlètes et proposera aux jeunes de la région une méga party.

 

Bref... Début des festivités le 13 janvier jusqu'au 22 janvier 2012...

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 13:35

11.05.2009

Dimanche à San Diego, Nicolas Ivanoff (France) a remporté la deuxième course de la saison du championnat Red Bull Air Race World, lors d’un superbe vol dans la finale tandis que le leader du championnat l’Autrichien Hannes Arch a chuté à la troisième place après avoir subi un impact d'oiseau qui a laissé un trou à l'arrière de son avion de la taille d'un pamplemousse.

 

Devant 55 000 spectateurs découvrant la course sur la baie de San Diego et sous un ciel bleu azur, Paul Bonhomme de Grande-Bretagne a pris la deuxième place, à seulement 1,11 secondes derrière Ivanoff. La victoire d’Ivanoff resserre considérablement le championnat après deux courses avec Arch (23 points) toujours devant Ivanoff (21) et Bonhomme (20). La nouvelle recrue Matt Hall (Australie) a livré aux spectateurs une course exceptionnelle, en prenant la cinquième place pour la deuxième fois, tandis que l'Amérique Mike Mangold est (7e), Kirby Chambliss (12e) et Michael Goulian (14e) bien loin du rythme infernal de la course.

 

Ivanoff, qui a lancé son poing en l'air pour célébrer juste après la descente de son avion, le nouveau Edge 540, a déclaré « C'est super ». Ce vol réalisé comme un boulet de canon, à la fois dans le Super 8 (demi-finale) et dans la Finale 4 a prouvé qu'il est une force sur laquelle il faut compter. Il a de plus battu son record personnel dans la finale Super 8, volant quelques secondes à ses rivaux avec un record de 1:17:21.

 


« Je suis vraiment heureux ! Mon nouvel avion est super. Je pensais que j'avais fait une assez bonne course au final, mais il est toujours possible qu'un autre aviateur passe la ligne d’arrivée avec un temps record. »


C'est seulement la deuxième victoire pour Ivanoff, dans la Red Bull Air Race,  qui a remporté la dernière course de la saison 2007, à Perth, en Australie.

 


Arch (le champion en titre), qui avait remporté un maximum de 13 points dans la première course cette saison et qui a gagné un autre point en affichant le meilleur temps des qualifications samedi, avait la vélocité pour gagner dimanche et se trouvait juste derrière Ivanoff sur la première partie du parcours. Mais un pélican a percé un trou béant dans le stabilisateur horizontal, juste avant d'aborder la mi-parcours. Arch a dit qu'il avait été surpris par l’impact et qu'il avait ensuite été incapable de remettre à niveau son avion pour passer la prochaine porte (Air Gate). Cette rencontre se révéla coûteuse pour lui puisqu’il a écopé d’une pénalité de deux secondes tombant derrière Ivanoff et Bonhomme.

 


Arch a indiqué, après avoir inspecté le trou malheureusement recouvert de sang sur le côté droit de la queue de son avion : « J’étais sur la bonne voie et l’impact avec l’oiseau m’a distrait. J'ai été hors ligne après ça (pas de stabilisation et passant sous la ligne).


L’impact avec l’oiseau a presque arraché mon stabilisateur horizontal. C’était entre malchance pour l’oiseau et chance pour moi ; j'ai été capable de voler jusqu’à la ligne d'arrivée ».

 


Bonhomme, qui a gagné à San Diego deux fois ces dernières années, n'a pas été très heureux d'obtenir de nouveau la deuxième place après avoir terminé derrière Arch à Abu Dhabi (2009). Il est néanmoins réconforté car si Arch l’avait remporté, Bonhomme aurait pu être à six points ou plus derrière. Bonhomme, qui a été gêné par un mal de dos, a déclaré : « Je mentirais si je disais que c'est super, je ne suis pas heureux d’être second. Je ne suis pas un homme à être toujours deuxième et j’en ai marre d’être toujours derrière  ».

 

Plus de 100 000 spectateurs ont assisté aux deux jours de course à San Diego. Le championnat se déplace maintenant vers le nord de l’Amérique jusqu'à Windsor, en Ontario, au Canada, les 13/14 Juin, pour la troisième des six courses cette année.

Source : Red Bull Air Race News

Übersetzung: MA

Photo: Flickr

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 18:34

Les ingrédients pour garder la forme, vous les connaissez : les promenades au grand air, un peu de sport…

Et si vous essayiez le ski de fond la prochaine fois que vous allez aux sports d’hiver ? Le ski de fond est intéressant car il ne nécessite pas un apprentissage aussi intensif que le ski alpin.



Un ciel bleu en ce mercredi 1er Avril... pas un poisson pour une fois...
alors je mets un peu de contraste blanc.

 

C’est vrai que le ski de fond, à première vue, à l’air « pas très spectaculaire », presque « pépère ». Détrompez vous ! D’abord le rythme est important et vous pouvez le moduler selon votre condition, prendre le temps de regarder le paysage, écouter le crissement des skis ou vous concentrer sur la performance de votre corps et de vos muscles.

 

Souvent on fait du sport pour le sport ! Avez-vous déjà essayé, quand vous pratiquez votre sport préféré, de vous concentrer sur certaines parties de votre corps ? Si vous pratiquez intensivement pendant une heure le ski de fond, ou que vous vous lancez dans le skating, vous dépensez environ 650 calories/h et 600 muscles participent joyeusement à l’effort.

 


Un petit peu de technique : la technique dite classique retient le pas alternatif qui s’apparente à la marche en prenant appui sur un pied afin de propulser le corps suivi d’une phase de glisse sur le ski opposé. La poussée simultanée est utilisée souvent dans les descentes et consiste à pousser sur les deux bâtons en gardant les skis parallèles. Pour les montées, il suffit d’utiliser la méthode stawug qui consiste en une marche rapide avec glissements sur la neige avec projection alternante des bâtons pour tirer le skieur.

 

Piste de ski de fond


En Autriche, le ski de fond ne prend vraiment son essor que vers les années 70 (tant l’Autriche est concentrée sur le ski alpin) alors que des pays en Europe du Nord, ou comme le Canada, la Russie ou l'Alaska le connaissent depuis des lustres. Il devient même sport olympique en 1924, c’est-à-dire dès la mise en place des jeux olympiques d'hiver. Maintenant de nombreuses pistes sont aménagées à côté des pistes de ski alpin et une particularité de la haute montagne est d’offrir des pistes de ski de fond en haute altitude au départ des gares d’arrivée des remontées mécaniques. On profite alors de vues magnifiques comme les skieurs alpins.

 

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 12:00

Les skieurs qui pratiquent le saut à ski ont le surnom d’aigle en Autriche. Mais l’on peut dire que ce sport est le terrain de prédilection de la gente masculine. Pas pour longtemps, car ils sont rattrapés par la gente féminine.

 

Daniela Iraschko - Crédit photo Widipedia


Huit jeunes filles qui vont dans un lycée sportif (Ski-Gymnasium à Stams, Tyrol) ont décidé elles aussi de s’envoler au dessus des stages. Elles s’entraînent dur pour le championnat du monde de 2011.

 

Gregor Schlierenzauer, l’un des aigles autrichiens le plus connus, et qui ouvrira les 3 et 4 janvier 2009 la tournée des 4 tremplins, vient juste de déclarer : « Pourquoi n’y aurait-il que des hommes qui pratiqueraient le saut à ski ? C’est super que les filles s’y mettent aussi ? »

 

Bref nous attendons tous et toutes de voir ça et leur souhaitons bon vent !

Crédit photo Wikipedia

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 16:36

Une course culte qui déplace les foules.

 

Ces prochaines semaines, les skieurs et surfeurs vont s’en donner à cœur joie. La névé, cette neige printanière, fait le bonheur des amateurs de poudreuse.

 

Crédit photo : Ischgl (site en Anglais)


Aujourd’hui 7 mars, une course, la bien nommée « Frejn’s Freeride Inferno », a lieu sur le domaine skiable de Silvretta Arena in Ischgl (Autriche). Le mot " Inferno " est bien choisi car les freeriders vont vraiment rencontrer des conditions d’enfer.

 

Plus de 70 freeriders chaussés de leur surf ou de leurs skis vont prendre le départ d’une course infernale. Les 70 participants vont tous se retrouver sur une ligne de départ. Analyse du terrain et rapidité de réaction sont les maîtres mots de cette chevauchée infernale : il suffit de rejoindre la ligne d’arrivée en traversant la forêt, en glissant sur les rocs et en dévalant les versants.

 

Le parcours de la course est proposé par les organisateurs aux aurores (donc bien tenu secret pendant plusieurs jours). Tous les participants doivent se munir d’un GPS et porter un casque.

 

crédit photo : Ischgl (site en Anglais)

Si vous souhaitez un jour vous engager dans la course, vous pouvez cliquer www.inferno.ws

 

 

 

Je vous souhaite bonne chance de tout coeur et de toute plume ! 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 08:00

 

Il y a 20 ans, beaucoup ont rigolé du style de Jan Boklöv (Suède) quand pour la première fois il a effectué un saut avec les skis en forme de V.

 

Le problème c’est que Jan Boklöv ne l’a pas fait exprès. Qui aurait eu d’ailleurs l’idée de sauter d’un tremplin avec les skis en V à plus de 100 km/h ? Lors de cette « manœuvre » à Falun, Jan Boklöv voulait seulement retomber sur ses pieds après avoir rencontré quelques turbulences lors de son saut. En essayant de retrouver sa stabilité, ses pieds se sont écartés et la forme du V est née. De plus, alors qu’il réussissait des sauts de 70 mètres, tout à coup il s’aperçut qu’il pouvait effectuer un saut de 90 m. En 1987, durant la coupe du monde, Jean Boklöv d’OrnskOldsvik se plaçait 74e. Le 10 décembre 1988, à Lake Placid, il fit sensation et gagna la coupe du monde.

 

V comme Victoire

 

Aujourd’hui, les 90 mètres de Jan Boklöv sont bien loin. L’aigle autrichien, Gregor Schlierenzauer (18 ans) a établi un nouveau record : 140 m et se place devant Bardal (Norvège) et Hautamäki (Finlande) au classement de la coupe du monde.

 

Gregor Schlierenzauer, le super talent tyrolien que vous avez découvert dans mon article " Les femmes prennent leur envol ! ".

 

Aujourd’hui, ce style a été adopté par tous les athlètes. Est-ce que vous vous étiez aperçus de ce changement ?

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 15:05

 

Vive les moniteurs de sports d’hiver

 

En 1907, Hannes Schneider fut le premier moniteur de ski autrichien sur la station de St. Anton. Il fut aussi le premier à créer une technique de ski que l’on a appelé la technique d’Arlberg et une école de ski. Il est appelé aujourd’hui « le père du ski ».

 

Pendant 101 ans, les « moniteurs de ski » ont fait la joie des petits comme des grands pour les aider à faire leur premier pas dans la neige.

 

Mais récemment la dénomination a changé en Autriche et les moniteurs sont toujours des moniteurs… mais pas de ski… mais de sports d’hiver. En bref, on s’adapte aux nouvelles glisses que je vous fais découvrir au fil de mes balades.

Snowboard = surf ou surf = snowboard ? 

Le skibob vous connaissez ? 

Zipflbob, le mini-bob... vous avez déjà pratiqué ?

 



Qu’en pensez vous ? Avez-vous connaissance d’une nouvelle appellation en  français ? Votre avis m’intéresse !


Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Sport
commenter cet article