Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:46

 

Salzbourg-fontaine-de-la-forteresse.JPG

Salzbourg - fontaine de la forteresse

 

La forteresse de Salzbourg fut batie par l'archevête Gebhard en 1077 mais fut surtout agrandie par l'archevêque Leonhard von Keutschach (1495 - 1519). De nouveaux aménagements furent organisés pour vivre au quotidien plus confortablement, ainsi cette superbe citerne dont la sortie d'eau est en bois.

 

Salzbourg-ancienne-fontaine-de-la-forteresse.JPG

 

Citerne Keutschach - Alimentation en eau de la forteresse de Salzbourg

La forteresse était donc prête pour les longs sièges des ennemies venant de tous côtés.

 

Salzbourg-travail-des-cheavaux.JPG

 

 

 

La forteresse du Hohensalzbourg domine la ville, on la voit de partout. Comme les débuts de sa construction remonte au XIe siècle, le château fort avait besoin de rénovation pour répondre au confort du Moyen-Âge. Un système de rails avec wagonnet fut donc installé et bien sûr un manège pour chevaux permettant de tirer les wagonnets.

 

 

Hohensalzburg-Descente-par-rails.JPG

 

Les wagonnets sont aujourd'hui moins rustiques que ceux de l'époque.

 

Hohensalzbourg-Descente-des-wagonnets.JPG

 

La descente est plus ou moins vertigineuse...
Il fallait bien toute la force des chevaux pour retenir le chargement.

 

Hohensalzburg cour intérieure

 

Hohensalzburg -  dans la cour intérieure

 

Le château du Haut-Salzbourg représente bien l'évolution des châteaux fort du Moyen Âge comme par exemple, un arsenal fut installé dans les cours intérieures, dans les niveaux bas, la citerne de récupération pour les eaux de pluies qui date du début des 1500, l'installation du monte-charge qui suivit et bien sûr des étables pour la conservation des animaux sur place.

 

Chateau-du-Haut-Salzbourg.JPG

 

Bati sur un éperon rocheux culminant à 550 m d’altitude, le château fort du Haut Salzbourg est aujourd'hui relié à la ville par un funiculaire. Au Moyen-Âge, il dominait des marécages et l'on pouvait voir arriver l'ennemi de loin.

 

Chateau-du-Haut-Salzbourg-tour-du-guet.JPG

 

Vous pouvez vous imaginer avec cette vue plongeant de la vue sur la vallée. Ainsi les archevêques dominaient avec leur château fort toute la région dans tous les sens du terme.Ce château devenu une vraie forteresse après ses nombreux aménagements comme l'arsenal garde pourtant son caractère de résidence pour la haute noblesse. Les appartements princiers, que je vous montrerais dans un autre article, sont richement décorés.

 

Salzbourg est une ville chargée d'histoire et la forteresse décrit très bien la richesse de l'archevêché mais aussi le pouvoir et la puissance des nobles de l'époque.

 

 

Repost 0
Published by CULTour en Autriche - dans Salzbourg
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 06:42

Le château Mirabell à Salzbourg (Autriche) offre avec ses magnifiques jardins et sa salle de marbre, une somptuosité qui laisse le passant sans voix. Il suffit de passer la  grille d'entrée pour se retrouver dans un univers de verdure divisé en plusieurs jardins.

 

Chateau-Mirabell-a-Salzbourg.JPG

Château Mirabell à Salzbourg (photographies prises en décembre)

 

La construction du château fut commencée en 1606 par le prince archevêque Wolf Dietrich von Raitenau (1559–1617). Il construisit actuellement cette demeure pour Salome Alt, sa douce et belle bien-aimée qui enfanta 15 enfants. Le château est donc nommé à cette époque " Altenau " en réponse au nom de famille de son amoureuse.

 

Après la mort du prince archevêque, dont je vous passe les détails disgracieux, le château fut repris par Markus Sitticus von Hohenems et renommé " Mirabell ".

 

Chateau-Mirabell-et-son-jardin-frontal-a-Salzbourg.jpg

L'architecture du château et ses jardins sont à l'image de la ville : toujours bien présentés  !

 

Le château est une merveille qu'on le visite en été ou en hiver. L'on peut noter qu'entre 1721 et 1727, le prince archevêque Franz Anton donna au château son aspect baroque. Cependant de nombreux incendies détruisirent plusieurs fois certaines salles et dépendances et il subit tant de reconstructions que son style épuré lui donne un aspect moderne.

 

 

Chateau-Mirabell-et-son-jardin-a-Salzbourg-.jpg

Le château Mirabell est à quelques minutes du centre de Salzburg
(photographie prise en novembre)

 

Le fameux jardin du château Mirabell fut planté en 1690 selon les plan de Johann Bernhard Fischer von Erlach. Vers 1730, il changea complètement d'aspect sous la main d'un nouveau maître d'oeuvre Franz Anton Danreiter. L'on note surtout les parterres devant le château qui sont privilégiés par les nouveaux mariés pour leurs photographies.

 

Chateau-Mirabell-fontaine-de-Pegase-dans-les-jardins.JPG

Château Mirabell - fontaine de Pégase dans les jardins

 

La fountaine de Pégaze, une oeuvre d'art de Kaspar Gras d'Innsbruck fut installé en 1913. De nombreuses statues sont disposées dans les jardins : quatre personnages sont de Ottavio Mosto (1690) et symbolisent les quatre éléments : feu, air, terre et eau.

 

Chateau-de-Mirabell-et-ses-statutes-magnifiques.jpg

 

En se promenant, l'on rencontre de nombreux personnages comme par exemple les nains dans le jardin des nains ou des statues dans l'orangerie qui étonnent le visiteur.

 

Nains-du-chateau-Mirabell-dans-le-jardin.JPG

Nains du château Mirabell dans le jardin

 

Nains et bouffons de cour ne font pas exception en Autriche. En effet, pour l'amusement de ses dames ou de ses messieurs, de nombreux humains passaient de main en main dans les différentes cours européennes. Leur adresse et leur divertissement enchantaient les grands de ce monde...

 

Nain-dans-le-parc-du-chateau-de-Mirabell.JPG

 

Aujourd'hui le château abrite l'hôtel de ville (locaux administratifs de la municipalité de Salzbourg). La salle de marbre, l'ancienne salle des fêtes du prince archevêque où Leopold Mozart joua avec ses enfants Wolfgang et Nannerl, est la salle de mariage la plus grandiose de la région.

 

Hotel-de-ville-de-Salzbourg-Chateau-Mirabell.JPG

Hôtel de ville de Salzbourg entrée principale derrière le Château Mirabell

 

Salzbourg, tu me plais toujours !

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 04:27

Alt-Salzburg.JPG

Alt-Salzburg

 

Magasin-de-ventes-de-costumes-salzbourgeois-Trachten.JPG

Magasin de ventes de costumes salzbourgeois - Trachten

 

Salzbourg a des coins et des recoins que je ne cesse de découvrir !

 

Ruelle sous arcade à Salzbourg

 

 

Nous étons habitués au tapis rouge... voilà que le tapis vert se déroule à nos pieds !

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 02:57

En promenant, actuellement en me rendant à la maison d'habitation de Mozart à Salzbourg, je suis passée devant cette statue en bronze intitullé le cycliste "Radfahrer" de Lotte Ranft et réalisé en 1992. Celle-ci est installée le long de la promenade Makartsteg le long du fleuve Salzbach pas très loin de la maison de naissance de Herbert V. Karajan.

 

Radfahrer-1992-Lotte-ranft--c-.JPG

"Radfahrer" de Lotte Ranft

 

Lotte Ranft   est née en 1938 à Berlin (Allemagne). Elle a étudié à Innsbruck en 1976 au Mozarteum avant de partir pour Vienne à l'adémie des Beaux-Arts. Elle fut professeur dans un collège de Salzbourg de 1973 à 1981.

Radfahrer-en-1992-Lotte-ranft--c-.JPG

Mais observons cette bicyclette... pas de fourche encore moins de cadre !

 

La force motrice étant fournie par son conducteur appelé « cycliste », 
je trouve que cette statue nous rapelle qu'il faut savoir faire une petite pause et rêver,
ne pas se laisser au conformiste mais savoir sortir du cadre... pour avancer dans la vie .

 

Bon dimanche sur deux roues !

Repost 0
Published by CULTour en Autriche - dans Salzbourg
commenter cet article
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 02:30

 Cathedrale-de-Salzbourg-annonciation-de-l-ange-gabriel-par.jpg

 

Les sculptures sur les portes en bronze de la cathédrale de Salzbourg méritent que l’on s’y arrête quelques instants.

 

Différents thèmes sont représentés, sur les trois portes d’entrée ; celle de gauche exprime la foi (par Toni Schneider-Manzell), celle de droite l’espérance (par Ewald Mataré) et au centre la charité (par Giacomo Manzu).

 

Cathedrale-de-Salzbourg-porte-d-Ewald-Matare.JPG

 

Aujourd’hui, je vous fais découvrir celle d’Ewald Mataré (* Aachen 1887, † Büderich 1965) fondue entre 1956 et 1958.

 

Cathedrale-de-Salzbourg-la-main-de-Dieu-par-Ewald-Matare.JPG

 

Sa première idée fut de représenter l’espérance par une représentation du fils de Dieu. Au départ, il souhaitait y inclure un ange et la main de Dieu. C'est donc cette main que vous apercevez avec un soleil. L’enfant Jésus ne vient que plus tard sur son croquis qui se transforma en l’annonciation de l’ange Gabriel.

 

Cathedrale-de-Salzbourg-la-vierge-a-l-enfant-d-Ewald-Ma.JPG

 

En 1958, la porte fut enfin coulée et fut consacrée le 28 juillet 1958. Je peux vous assurer qu'elle est en bronze massif car elle est très lourde autant qu'imposante.

 


Cathedrale-de-Salzbourg.JPG

 

La cathédrale de Salzbourg construite entre 1614 et 1655 est un vaste édifice où le baroque apparaît à travers les manifestations de la renaissance italienne.

A Noter : cette photographie est prise en hiver. A Salzbourg toutes les sculptures et fontaines sont recouvertes de pyramide en verre pour protéger les matériaux du gel.

 

Cathedrale-de-Salzbourg-statue-devant-le-portail.JPG

 

Devant le portail d’entrée, les statues de St Rupert, St Virgile, St Pierre et St Paul trônent, imposantes elles aussi. La grandeur de Salzbourg... Les deux anges sur le socle portent la cathédrale.

 

Cathedrale-de-Salzbourg-statue-devant-l-entree.JPG

 

A noter, un aménagement pour les fauteuils roulants bien pratique. Reste plus qu'à trouver un passant pour maintenir les grandes portes.

Salzbourg et sa cathédrale


Et pour finir notre petite visite, les fonds baptismaux de la cathédrale où W.A. Mozart a été baptisé le 28 janvier 1756.

 

fonts-baptismaux-de-la-cathedrale-de-Salzbourg.JPG

 

On ne peut pas s'empêcher d'être à Salzbourg et de parler de Mozart...

 

Mozart-a-Salzbourg.JPG

 

Bonne semaine !


Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 06:22

Restaurant-forteresse-Hohensalzburg-interieur.JPG

 

Ici, dans le restaurant de la " Forteresse Hohensalzburg l’emblème historique de Salzbourg " l'on peut faire ripaille, s'en mettre plein la panse, manger des grillades ou simplement déguster une belle salade.

 

Restaurant-forteresse-Hohensalzburg-pics.JPG

  Une seule condition : " Déposez vos lances et pics à l'entrée ! "

 

Le restaurant est décoré avec des armures et les tables sont de choix ! De nombreuses fêtes sont données ici dans le « Haut Salzbourg » et bien sur des concerts de Mozart avec dîners aux chandelles.

 

Restaurant-forteresse-Hohensalzburg-table.JPG

 

Perchée sur la colline du Haut Salzbourg, l'une des nombreuses collines entourant Salzbourg, la forteresse surplombe la vieille ville. Il existe un chemin piétonnier pour rejoindre le château fort mais il est particulièrement éprouvant. Il permet néanmoins d'apprécier la vue sur Salzbourg et rien ne vous empêche avant de commencer la visite de vous désaltérer... Une petite bière... la chope est elle aussi à vendre !

 

Restaurant-forteresse-Hohensalzburg-lances.JPG

 

 

Ne vous laissez pas impressionner ! 900 ans d'histoire vous contemplent. Mais la taverne du château a plus d'un tour dans son sac et propose des menus pour tous les prix et tous les goûts. Très bonne cuisine, simple et autrichienne ! Reste plus qu'à s'attabler...

 

Restaurant-forteresse-Hohensalzburg-details.JPG

 

Et si par hasard, vous entendez des drôles de bruit... comme un frottement ? Ne vous inquiétez pas ! C'est le patron qui récure les armures...

 

Restaurant-forteresse-Hohensalzburg-armure.JPG

 

Et je peux vous dire qu'il a du boulot !

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 21:55

Chateau-Mirabell-detail-d-une-jarre-a-Salzbourg-.JPG


Le célèbre jardin du château Mirabell de Salzbourg, vous vous en doutez, a subi aux cours des années de nombreuses transformations. Il a d’abord été replanifié sous l'archevêque souverain Johann Ernst, comte de Thun, d’après les plans de Johann Bernard Fischer von Erlach en 1690 et substantiellement transformé en 1730 par Franz Anton Danreiter.

 

Chateau-Mirabell-et-son-parc-a-Salzbourg.JPG

 

En 1854, le jardin Mirabell fut ouvert au public par l'empereur François Joseph et se présente aujourd'hui comme le joyau et le motif le plus photographié de Salzbourg. J'aurai cru que c'était la forteresse de Hohensalzburg car c'est mon motif préféré. L’été les jardins sont envahis d’une foule de touristes et le samedi d’une foule de mariés. Le parc fleuri attire en effet les photographes. L'automne, le badaud se promène et suit des yeux les Salzbourgeois qui vont au travail.

 

Chateau-Mirabell-et-ses-parterres-a-Salzbourg.JPG

 

Le château Mirabell aujourd'hui recèle les bureaux du maire et de la municipalité de Salzbourg. La salle de marbre se visite que certains jours par semaine ainsi que l’ancienne salle des fêtes de l'archevêque souverain, dans laquelle Leopold Mozart et ses enfants ont donné des concerts et qui est considérée aujourd'hui comme LA « salles des mariage la plus belles au monde ». Innsbruck n'est pas mal non plus !

 

Chateau-Mirabell-et-ses-potiches-a-Salzbourg.JPG

Parmi toutes ces grandes potiches, je ne savais plus où donner de la tête ! Et Mado et moi, nous nous sommes arrêtées pour les observer de plus près, étant incapables de savoir si les animaux représentés était des petits lionceaux ou des singes.

 

Chateau-Mirabell-detail-d-une-potiche-a-Salzbourg.JPG

 Quand pensez-vous ?  Où peut être tout simplement des animaux fantasmagoriques ?

 

Bon week-end
et n'oubliez pas de préparer votre couronne de l'avent pour dimanche !

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 22:50

Sphaera-de-Stephan-Balkenhol-.JPG 


En 2007, le sculpteur allemand « Stephan Balkenhol » a enrichi la ville de Salzbourg d’un projet artistique des plus étonnants : « Sphaera ».  

 

Cathedrale-de-Salzbourg-vue-sur-la-sphaera-place-Kapitelpl.JPG

 

Lorsque l’on pénètre sur la place Kapitelplatz situé juste derrière la cathédrale de Salzbourg, le badaud peut contempler une énorme sphère dorée couronnée par une statue. Cet extraordinaire  globe  est posé comme une boule de cristal sur une structure en fer forgé.

 

Tout en haut, un homme si tient en équilibre.  

 

Sphaera-de-Stephan-Balkenhol-a-Salzbourg.JPG

 

Avec un pantalon noir et une chemise blanche, l'apparence ne pourrait pas être plus neutre et l'identité de ce personnage reste encore aujourd’hui un secret bien gardé.  La sphère pesant deux tonnes ressemble à si méprendre aux croquettes rondes en chocolat à l’effigie de Mozart enrobé de leur papier doré, la fameuse " Mozartkugel " que l’on trouve à chaque coin de rue de Salzbourg et dans tous magasins de souvenirs qui se respectent.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a4/Balkenhol_Stephan-duisb-kueppersmuehle.jpg

Urheber: Hpschaefer www.reserv-art.de (Photo Wikipedia)

 

Stephan Balkenhol, né en 1957 et depuis 1992 professeur de sculpture à l'Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe, est un des plus importants sculpteurs d'Allemagne.


Stephan Balkenhol occupe une place singulière dans le monde de l'art contemporain. Depuis plus de 20 ans, ce sculpteur allemand travaille le bois et réalise des statues figuratives humaines, animales ou hybrides. Du haut de leur socle, ses œuvres nous observent comme elles observent le monde qui passe à leurs pieds.

 

place-Kapitelplatz--a-Salzbourg.JPG

 

Cependant, le flâneur se pose quand même quelques questions qui resteront sans réponse car  l'artiste garde le silence sur ses inspirations. Stephan Balkenhol aime jouer avec ses contemporains et troubler son monde. L’on pourrait penser qu’il souhaiterait représenter les grands de ce monde mais non !   Ses modèles sont des hommes et des femmes de tous les jours, des visages qui nous renvoient à notre propre image.

 

L'homme en équilibre sur sa propre planète...

Peut-être un signe pour nous êtres humains de garder les pieds sur terre ?

 

 


Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 05:46

Getreidegasse-a-Salzbourg.jpg
Le centre ville est un chef d’œuvre de l’art gothique et baroque. Wolfgang Amadeus Mozart est de loin le plus célèbre Salzbourgeois. Il est aussi un peu l’emblème de la ville et le badaud ne peut pas faire deux pas sans être confronté aux vendeurs de souvenirs et à leurs breloques.

2869358748_ca3e0d4fa3.jpg

Mozart est prénommé par son père Johannes Chrysostomus Wolfgang Gottlieb, mais sur le livre des baptêmes de l'église St. Peter l'on peut lire : Joannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart, aujourd'hui bien connu sous le nom de
  Wolfgang Amadeus Mozart
né à Salzbourg, principauté du Saint Empire romain germanique, le 27 janvier 1756
et décédé à Vienne le 5 décembre 1791.


Maison-de-naissance-de-Mozart.jpg

La maison, où Mozart est né, se situe dans le centre de Salzbourg
Maison Lorenz Hagenauer, 9 rue Getreidegasse.
Maison-ou-est-ne-Mozart.JPG

Musee-de-Mozart-a-Salzbourg.jpg

 

Mais Salzbourg derrière ses magasins et son « Wolfis Kitsch », Wolfi étant le diminutif de Wolfgang, vit au rythme de la musique et des festivals. Des concerts sont donnés presque tous les jours et le festival de Salzbourg fondé en 1920 par Max Reinhardt et Hugo von Hofmannsthal a lieu en juillet/août tous les ans.

 

Un autre Salzbourgeois très célèbre lui aussi a créé en 1967 le Festival de Pâques : Herbert von Karajan. On a l’impression, tant la ville est dédiée à Mozart que le chef d’orchestre autrichien réputé, né à Salzbourg en 1908, s’efface devant le maître.

 

Maison-de-Mozart-a-Salzbourg.jpg


 Le quartier du Festival avec son Grand Palais (construit par Clemens Holzmeister en 1956-1960), la maison de Mozart (l'autre façade donne sur la place de l'université - Universitätplatz), le Petit Palais (construit en 1924/26) et le Manège des Rochers (construit selon les plans de Fischer von Erlach en 1693) accueillent concerts, opéras et pièces de théâtre durant les différents festivals.


Maison-de-Mozart-dans-Salzbourg.jpg  La maison d'habitation de Mozart à Salzbourg

Maison-d-habitation-de-Mozart-a-Salzbourg--Autriche-.JPG
Nouvel aménagement en 2010,
plus de stationnement devant la maison de Mozart.


La famille de Mozart déménage de la maison située rue Getreidegasse, devenue trop petite, et s'installe en 1773 dans un nouveau quartier de Salzbourg de l'autre côté du Salzach. La maison du maître de danse " Tanzmeisterhaus" sur la place Makartplatz comprend 8 chambres et surtout une salle où l'on peut donner des concerts (photographies ci-dessus).

 

Salzbourg-sur-les-quais.jpg


Mozart est en haut de l’affiche, en dix fois plus grand que n’importe qui… Les mélomanes peuvent jouir des Sérénades de Mozart de mai à décembre. Musiciens et élèves de conservatoires se retrouvent sur les bancs de la prestigieuse école de musique du Mozarteum. 

 

pont-Mozart-a-Salzbourg.jpgPont Mozart enjambant le Salzach

Salzburg-Salzach.jpg

 

Et Leopold Mozart dans tout ça, me direz-vous ? Ah ! Il était simplement le père !


Même le film « La mélodie du bonheur » de Robert Wise avec Julie Andrews est éclipsé par Wolfi.

 

Statue-de-Mozart-a-Salzbourg.jpg

 

et si on visitait les cimetières de Salzbourg... Pourquoi ? parce qu'ils sont des havres de paix dans la ville.

Salzbourg et ses cimetières... être ailleurs...

ou vous voulez connaître les coulisses de Salzbourg :

 

Vivre sur un lieu touristique

 

J'avoue que je ne me lasse pas de Salzbourg...
Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 09:46



Les cimetières sont des lieux saints dit-on ? Il faut reconnaître que certains cimetières ont du charme. A Salzbourg, nombre de nécropoles sont abandonnées, livrées à la végétation luxuriante, au lierre… formant à l’intérieur de la ville des havres de paix loin du tumulte des touristes comme le très pittoresque cimetière Saint-Pierre (près du monastère St Pierre).

 

 

Dans la Linzergasse qui conduit à la colline des Capucins (Kapuzinerberg), le cimetière Saint Sebastien a l’immense honneur d’héberger la famille de Mozart et le médecin Paracelsus. La grand-mère de Mozart Eva Rosina Pertl, son père Leopold Mozart, sa femme Constance, (remariée au diplomate danois Georg von Nissen, premier biographe de Mozart) mais aussi tante et nièce et bien d’autres membres de la famille sont enterrés dans le mausolée de la famille Mozart.



Le monastère St Pierre fondé par l’évêque Rupert en 696 est le plus vieux monastère bénédictin en Autriche. Dans la cour intérieure se trouve la fontaine Saint-Pierre qui date de 1620 et derrière ce monument les catacombes de Salzbourg.



Son cimetière accueille les tombes de nombreuses personnalités salzbourgeoises. Vous pouvez visiter les catacombes qui conduisent à la fosse où reposent Michael Haydn (ami de Mozart et frère du grand Joseph Haydn) et la sœur de Mozart, «Nannerl».

 

 

Quand on se promène dans Salzbourg et que l'on laisse nos pas nous guider, il y a tant à découvrir.
Dans ces cimetières j'ai vraiment l’impression d’être ailleurs
Lieu un peu étrange pour une promenade me direz-vous, mais tellement " reposante ".

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Salzbourg
commenter cet article