Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 09:30

Le Stephansdom, la cathédrale de Vienne, est située dans le premier arrondissement de la capitale de l'Autriche. D'un simple coup d'oeil, l'on reconnait son style gothique. La première construction eu lieu entre 1137 et 1147, mais un incendie la détruisit au XIIIe siècle. Une nouvelle cathédrale romane fut reconstruite en plusieurs étapes dans le style de l'art roman tardif et für consacré à St Stephan en 1263.

 

Pendant la dernière guerre mondiale, elle subit de graves dommages dus aux bombardements puis un incendie. Elle fut ensuite reconstruite en sept ans.


cathedrale-Saint-Etienne-Stephansdom-en-allemand.JPG

Cathédrale Saint-Étienne, le Stephansdom

 

La flèche de 137 m ainsi que la cathédrale sont appelées familièrement par les Autrichiens " Steffl ".

  

Sa toiture est bien particulière. Recouverte de tuiles vernissées d'un côté, de l'autre on découvre l'emblème de l'Empire austro-hongrois : l'aigle à deux têtes.

 

Elle se visite si j'ose m'exprimer ainsi de fond en comble : circuits dans la cathédrale et autour de l'édifice, visites des tours et du bourdon (visite par ascenseur de la Pummerin, cloche de 21 t.), catacombes.

 

 

 

 

 

Stephansdom-cathedrale-Saint-Etienne.JPG

 

Le frontispice est la partie la plus ancienne servant d'entrée principale. Saviez-vous qu'au Moyen-âge, les hommes entraient par la droite et les femmes par la gauche.

 

Il existe aussi des curiosités comme par exemple des caractères gravés dans les pierres. Un 0 et un 5 qui équivalent à un O et à la 5e lettre de l'alphabet (oe = ö) et qui représente un signe de résistance du groupe de libération pour l'Autriche " Freiheit für Österreich " durant le régime NS. En effet, Hitler avait rebaptisé l'Autriche (en allemand Österreich) en Ostmark. Ce signe est devenu le symbole de la résistance en Autriche.

 

cathedrale-Saint-Etienne-Stephansdom.JPG

Stephansdom cathédrale Saint-Étienne à Vienne (Autriche)
Les tours mesurent 66,3 m pour celle de gauche
et 65,3 m pour celle de droite.

 

Les deux tours entourant la façade sont romanes, la cathédrale et gothique et le quartier est baroque. Cela forme un ensemble absolument étonnant sinon détonnant.

 

Cathedrale-de-Vienne-Stephansdom--Autriche.JPG

 

 

Encore une petite anecdote: la flèche était l'un des endroits privilégiés de poste de surveillance pour les soldats de l'empire. En effet, du haut de la flèche, l'on voit à des kilomètres ce qui permettaient de voir venir l'ennemi. Le danger venait d'ailleurs plutôt de l'Orient. L'Empire ottoman (de 1299 à 1923) tenta plusieurs fois de prendre Vienne.

 

D'abord en 1529 puis en 1532, Vienne connut plusieurs sièges mais la ville bien protégée par son enceinte tint tête à Soliman le Magnifique, sultan de la dynastie ottomane. Alors que Moscou est incendiée en 1571, Vienne est assiégée de nouveau en 1683. Puis vint la longue guerre de 1593 à 1606 avant la paix conclue vers 1664. C'était s'en compter sans Kara Mustafa qui assiège de nouveau Vienne en 1683. Bataille et succès sont du côté de l'Autriche mais la guerre turco-autrichienne de 1716-1718 est l'une des plus meurtrières de l'époque et permet à l'Autriche de reprendre les territoire danubiens aux mains du sultan Ahmed III.

 

Stephansdom cathédrale Saint-Étienne à Vienne Autriche

 

Enfin le calme revint sur la capitale autrichienne. Mais vous connaissez l'Histoire avec un grand H. Les hommes par le passé ont toujours voulu conquérir du terrain pour assurer leur soif de pouvoir.

 

 

 

Ainsi la cathédrale a vu de nombreux départs pour les croisades et les guerres mais aussi la paix comme aujourd'hui dans notre belle Europe, prix Nobel de la paix 2012.

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Vienne en Autriche
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:53

Karlsplatz-ancienne-station-de-metro-a-Vienne.JPG

 

Avant de vous présenter l'une des plus anciennes stations de métro de Vienne, je vous propose d'embarquer en Tramway. Les nombreuses lignes de tramways de la capitale autrichienne permettent de parcourir les quartiers les plus éloignés tout en visitant la ville. Vienne dispose d'une très bonne infrastructure de transports en commun comme les trains de banlieue, le métro et le fameux tramway rouge.

 

Le boulevard le plus célèbre de Vienne s'appelle le Ring et fait le tour du centre historique (Straßenbahn jaune). Le Vienna Ring Tram permet de passer devant tous les monuments tels que l'opéra, le Hofburg, le musée d'histoire de l'art et d'historie naturelle, le théâtre, le parlement, l'hôtel de ville, etc. sans bouger de son siège.

 

 

 

Ligne-de-tramway-a-Vienne--Autriche-.JPG

 

Le tramway rouge quant à lui comporte 28 lignes avec environ 500 rames dont les plus anciennes datent de 1966. En aparté : les premiers tramways électriques apparaissent à Vienne vers 1883.

 

Il existe aussi un tramway historique à louer, appelé le Bim, qui offre une expérience inoubliable par ex. pour un déplacement le soir avec ses wagons tout illuminés. Souvent loué pour des vernissages, fêtes d'entreprise ou des célébrations tels que mariages ainsi que par des groupes de visiteurs, c'est le " must " viennois.

 

Le tram est un peu surranné dans certains quartiers. J'ai pris l'un des plus anciens par hasard et je me suis retrouvée en train de discuter de la pluie et du beau temps avec les Viennois.

 

  Photo : Station de métro Margareten Gürtel

Station de métro Margareten Gürtel !     Un peu de vent, tout de même...

 

La Gürtel veut dire ceinture en allemand et est, après le Ring, l'une des artères la plus fréquentée de Vienne. Bien qu'elle soit tout simplement une succession de rues et que le mot Gürtel ne se trouve pas sur la carte, l'on retrouve la station de métro Margareten Gürtel typique avec son bureau de tabac.

 

Station-de-metro-Margareten-Gurtel-Bureau-de-tabac.JPG

Station de métro " Margareten Gürtel " le Bureau de tabac
et le bac à sel et gravier pour les jours de verglas.

 

En Autriche, on commence à travailler tôt le matin. Tout le monde est bien sûr pressé, comme dans toutes les grandes capitales. Les Trafik (bureau de tabac) ouvrent vers les 6 h. et c'est ici que vous pourrez acheter votre ticket de parking ou ticket de transport. L'origine du mot Trafik vient de l'italien " traffico " et le plus amusant c'est que le buraliste derrière le compoir s'appelle un Trafikant.

 

 

Ligne-de-Tramway-rouge-de-Vienne-pres-du-theatre.JPG

 

 

Les tramways rouges et blancs cohabitent avec la circulation, les calèches, les vélos, etc. Attention, le tram et ses passagers ont la priorité !  Le réseau proposant de nombreuses lignes, le visiteur n'est pas obligé de prendre le métro et de jouer à la taupe... bien que de nombreuses lignes de métro soient aériennes. L'on peut d'ailleurs même aller jusqu'à la forêt viennoise entourant Vienne en tram.

 

Certaines rames des années 60/70 sont remplacées par des modèles plus récents, plus silencieux et confortables, mais ne sont pas sur pneus ce qui reste encore très typique pour la région.

 

Ligne-de-Tramway-rouge-de-Vienne-pres-du-Hofburg.JPG

Ligne de Tramway rouge  près du Hofburg à Vienne (Autriche)

 

Un peu d'histoire de l'art :

  • Maintenant parlons un peu d'Otto Wagner, l'un des fondateurs avec Gustav Klimt du mouvement de la Sécession. Par " mouvement de la Sécession " on comprend le détachement de certains groupements d'artiste pour explorer un nouveau genre. En France et en Belgique, la Sécession se nomme " Art Nouveau ". C'est vers les 1897 que la jeune génération avec en tête Otto Wagner forme sous le nom de " Wiener Secession " ou Sécession viennoise une autre forme de modernisme des arts visuels. Aspirant à la renaissance des arts et de l'artisanat, des formes plus pures mais aussi plus abstraites s'opposent à l'architecture traditionnelle.

 

Figure montante, Otto Wagner est donc chargé par la municipalité viennoise de concevoir des  stations, des ponts et des viaducs pour le métro de la ville. 

 

Station-Karlsplatz-a-Vienne--Autriche-.JPG

L'une des plus anciennes Stations " Karlsplatz  " à Vienne (Autriche)

 

En 1898, Otto Wagner conçut en collaboration avec Joseph Maria Olbrich une trentaine de stations de métro, dont ces deux pavillons installés en vis-à-vis sur la place Karlsplatz. Elles sont de véritables  chefs-d'œuvre du Jugendstil, l'Art nouveau viennois issu du mouvement sécessioniste en réaction au classicisme ambiant.

 

Station-de-metro-Karlsplatz-a-Vienne--Autriche-.JPG

 

Aujourd'hui après restauration elles ont été classées monuments historiques. L'une des deux abrite une salle d'exposition et l'autre un café.   

 

Pese-personne-a-Vienne-en-Autriche.JPG

 

Puis au hasard de mes promenades à grands pas dans la capitale autrichienne, j'ai aperçu plusieurs fois des pèse-personnes. Le plus souvent, près des stations de métro ou des haltes d'autobus, passée à l'euro (20 cents), la bascule attend son client.... où plutôt, le client attendant son bus, qui dans son for intérieur réfléchit à sa surcharge pondérale, peut à tout instant s'offrir le loisir d'une prise de poids.

 

 

Pese-personne-a-Vienne.JPG

 

A vrai dire, je m'en balance un peu, beaucoup...

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Vienne en Autriche
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 08:59

Mairie-de-Vienne-Autriche.JPG

 

L'hôtel de ville de Vienne " Wiener Rathaus " se trouve au numéro 1 de la place Friedrich-Schmidt-Platz dans le premier arrondissement de la capitable autrichienne non loin du parlement et de l'université, en face du Burgtheater (théâtre de la ville). Non loin la Ringstrasse qui est dominée par un historicisme classique c'est-à-dire que les différents bâtiments sont construits en prenant différents éléments stylistiques du passé. Cela donne a l'ensemble un " style à part entière ".

 

Mairie-de-Vienne-administration-autrichienne.JPG

 

Construite entre 1872 et 1883, selon les plans de l'architecte Friedrich von Schmidt avec une façade de style néogothique, la mairie viennoise est un joyau de l'art flamand avec sa tour de 105 m de haut.

 

Patinoire-devant-la-mairie-de-vienne-Autriche.JPG

 

La tour principale est surmonté du Rathausmann Cependant, l'architecte lui même refusait le terme de néogothique car l'ensemble du bâtiment et particulièrement l'intérieur est sujet à différents styles.

 

Mairie-de-Vienne-Autriche-cour-interieure.JPG

 

 

 

La cour intérieure de la mairie, dotée d'une toiture mobile réalisée par l'architecte Silja Tillner,  est fréquemment utilisée pour cérémonies et festivités.

 

Mairie-de-Vienne-cour-interieure-Autriche.JPG

 

Il y a en tout 7 cours intérieures et un très beau parc qui est central et regroupe toutes sortes d'activités comme par exemple, le marché de Noel de la ville (le Chriskindlmarkt en décembre), le 1er janvier écran géant pour la retransmission du concert du nouvel an, un parcours pour le patinage et une piste de curling autrichien (janvier et février), animations estivales (projection de films, d'opéra, de ballets et concerts de musique classique), festival du cinéma à ciel ouvert et gratuit consacré à l'art lyrique, cirques, etc.

 

Patinoire-sur-la-place-de-la-mairie-a-Vienne-en-Autriche.JPG

La patinoire et ci-dessous le parcours de vitesse.

 

Hotel-de-ville-parc-a-Vienne-Autriche.JPG

 

Bien sûr, les buvettes et baraques à frites sont aussi de la partie.

 

Patinoire-devant-l-hotel-de-ville-de-Vienne-Autriche.JPG

 

 

Comme vous le savez, Vienne est l'une des grandes métropoles culturelles du monde où il fait bon vivre et une ville culturelle par excellence. Vienne, c'est plus de 100 musées ! Et même si des compositeurs prestigieux y ont vécus, comme Mozart, ou si le nom de Sissi évoque pour nous la monarchie austro-hongroise, Vienne n'est pas fait que de valses viennoises.

 

 

Cathedrale-Stephansdom-Saint-etienne.JPG

 

A deux pas de la cathédrale, la mairie est l'un des monuments les plus célèbres bordant le boulevard " le Ring ". Elle vaut vraiment le détour rien que pour son architecture. Le parc de l'hôtel de ville quant à lui présente une allée prestigieuse bordée de statues à la mémoire des personnages importants qui ont marqué l'Autriche.

 

 

Hotel-de-ville-a-Vienne-en-Autriche.JPG

 

Même si de loin l'hôtel de ville ressemble à une cathédrale, plus de 2000 personens y travaillent et de toute façon " le chef sur son cheval veille " !

 

Hotel-de-ville-de-Vienne-Autriche.JPG

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Vienne en Autriche
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 08:34

Pousse pousse à Vienne (Autriche)

Des chaises volantes ou pousse-pousse qui n'attendent que vous au Parc du Prater de Vienne en Autriche.


Le Prater à Vienne est un parc paysagé d'un côté paisible et incroyablement reposant et de l'autre totalement fou avec son parc d'attractions haut en couleurs.

 

Prater--le-parc-d-attractions-de-Vienne.JPG

 

Le Prater est mentionné pour la première fois dans les annales de la ville en 1403, mais comme étant à l'époque seulement des terrains qui appartiennent au clergé. Puis ces terrains deviennent " réserve de chasse " sous la tutelle de l'empereur Maximilien II qui le fit clôturer.  Ce n'est qu'en 1766, que le parc fut ouvert aux promeneurs car l'empereur Joseph II d'Autriche, grand réformateur, voyait la vie autrement que derrière les portes d'un château. Les terrains, de parc pour la promenade de la bourgeoise se transforme en parc de loisirs au fil du temps. Mais je ne vous dévoile pas tout aujourd'hui. Sachez qu'il existe une salle retraçant l'histoire du Prater (à l'entrée de la grande roue).

 

Le-plus-haut-manege-du-monde-au-parc-Prater-de-Vienne-.JPG

 

Le Prater est pour beaucoup une place de foire avec ses 250 attractions mais aussi une oasis de verdure pour les Viennois. L'on peut s'y promener à tout moment mais la foire ouvre vraiment ses portes entre mars et octobre. Les manèges à l'ancienne cotoyent les grands manèges modernes qui promettent des sensations fortes comme le Praterturm, le plus haut manège suspendu au monde que l'on aperçoit derrière le grand huit et qui fait s'envoler ses passagers à une vitesse de 60 km/h. Vue imprenable sur la ville... mais a-t-on vraiment le temps d'admirer le paysage ?

 

Prater-d-attractions-de-Vienne-et-les-montagnes-russes-.JPG

Prater le parc d'attractions de Vienne et ses montagnes russes
(Hochschaubahn ou Dizzy Mouse)

 

Bien sûr, les Turbo Boost, Bungee Jump, Ejection Seat ou Space Shot ne manquent pas à l'appel, mais j'ai un faible pour les bonnes vieilles montagnes russes que je contemple avec beaucoup de plaisir du plancher des vaches. L'entrée du parc est libre seul les attractions sont payantes. Toutefois les attractions étant opérées individuellement par des   forains, certaines peuvent rester fermées en cas de faible affluence.

 

Parc-du-Prater-a-Vienne-et-ses-attractions.JPG

Le manège des chaises volantes durant son repos hivernal...

 

Le Wiener Prater, au delà de son immense lieu de loisirs et de ses nombreux espaces verts est aussi un haut lieu de la gastronomie viennoise.  En été, c'est le rendez-vous des joyeux, on se promène, on déguste une bière et l'on flâne au milieu des lumières et des éclats de voix. Les premiers cafés et restaurants qui s'installèrent ici remontent d'ailleurs au XVIIIe siècle, et il y en a pour tous les goûts dans les grandes brasseries, de la bonne platée de jambonneau chaud (Stelze) aux spare ribs grillées (Rippelen)...

 

Prater-Passilisk-le-dragon-du-Danube.JPG

 

A moins que quelques spécialités de la cuisine viennoise vous tentent... dans une Beisl par exemple, qui est un petit bistrot viennois et qui offrent des  plats du jour, goulash,  cevapcici, schnitzel et salade de pomme de terre... sans oublier les baraques à frite offrant saucisses au curry et autres spécialités locales telles que le bosna, saucisse dans du pain. 

 

Ah, le Prater... c'est ça...  !


Allez à la foire ou faire la foire...

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Vienne en Autriche
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 19:55

Maître et chien : les bons réflexes... Oui nous connaissons tous le slogan, mais faut-il avoir sous la main le petit nécessaire hygiénique pour ramasser la crotte de son chien !

Les chiens ont des besoins naturels et c'est à leur maître de veiller à ce que les trottoirs, pieds des arbres et parcs ne deviennent pas des toilettes publiques canines. A Paris, il faut obligatoirement ramasser les déjections de son ami à quatre pattes sous peine d'amende et la mairie préconise d'emporter gants, sacs en papier ou en plastique et essui-tout.

 

A Vienne, tout est normalement prévu par la municipalité  qui distribue des sacs dans de superbes poubelles...

 

 

Maitre-et-chien--les-bons-reflexes-a-Vienne.JPG

 

Bien sûr la traduction en Français ne rime pas :


Prends un petit sachet (gratuit)
pour ma petite crotte !

 

Mais on peut toujours essayer :

 

Encore un tracas

il y a un caca !

 

Partir aveuglément,

loin de l'excrément ?

 

Encore une fois le larbin
du gros colombin.

 

Une nouvelle création
bref, une déjection !

 

Sans grande évacuation,
sous ta semelle, une défécation.

 

Mais j'ai une étincelle
pour cette imonde selle.


Puisque, j'ai une marotte
je ramasse les crottes.

 

D'une main le sachet
de l'autre le déchet !

 

M.A.

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Vienne en Autriche
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 09:58

Friedrich Stowasser (né à Vienne le 15 décembre 1928 et décédé à Paris le 19 février 2000), plus connu sous le nom d'Hundertwasser, est un artistre autrichien, un peintre, un penseur, un architecte que dis-je plutôt un visionnaire.

 

hundertwasser-Medecin-de-l-architecture-a-Vienne.JPG

 

" Médecin de l'architecture "

 

Cet artiste pluridisciplinaire se voulait médecin de l'architecture comme il le proclamait dans son manifeste de 1990. Son message était profondément écologiste et certaines de ses oeuvres artistiques portent le nom de : sauver la pluie (en référence aux pluies acides), survie ou suicide (forêt équatoriale) et certains d'entre vous se rappelleront des affiches pour la Fondation Cousteau " sauver les balaines " et " sauver la mer ".

 

Hundertwasser-Le-droit-a-la-fenetre.JPG

 

" Le droit à la fenêtre "

 

Vienne-logements-d-Hundertwasser-cote-rue.JPG

 

Cet article n'est pas une biographie sur Hundertwasser, mais plutôt une mini analyse pour comprendre sa vision. La construction et de par la même l'habitation est une spirale tournée vers l'intérieur. L'on rentre chez soi, dans sa tanière et l'on remonte pour se diriger vers l'extérieur, la spirale s'ouvre donc aussi sur l'extérieur. La construction est le reflet de l'âme au pays des rêves, elle est humaine sans vraies lignes droites.

 

Vienne-logement-d-Hundertwasser-architecte.JPG

 

" Le devoir d'arbre "

 

Avant gardiste, la démarche est écologique dans le fond comme dans la forme. L'on vit avec la nature et la nature vit avec l'être humain, ainsi l'on retrouve des balcons où l'arbre s'invite. L'intelligence de l'architecture, car l'architecte ne crée pas pour le plaisir, mais pour y vivre, fait qu'Hundertwasser est un humaniste au vrai sens du terme. Sa maison est pour l'homme joyeux.

 

Vienne-logement-Hundertwasser-en-Autriche.JPG

 

Nature citoyenne

 

Un art de vivre où l'être humain est au centre de la vie. L'art nouveau s'inspire des formes de la nature : un arbre, une rivière, un caillou, un être humain... pas de lignes droites mais des courbes, des vallons, des cercles qui se cotoyent. C'est un esprit de liberté qui souffle sur ses dessins. Partisant farouche de la réappropriation de l'espace urbain, la fenêtre a des droits, la couleur est pionnière, l'arbre est locataire, la mosaique se languit, se détache pour mieux s'inclure comme ici dans le café du musée " KunstHausWien".

 

Hundertwasser-Cafe-au-mussee.JPG

 

L'insolite aux coins de la rue

 

Vienne-cabine-telephonique-anglaise-devant-la-maison-Hund.JPG

 

La maison HundertWasserHaus à Vienne est une habitation à loyer modéré réalisée en 1986. Les sols sont ondulés, les colonnes renflées, la façade bigarrée pour prouver que la forme rectangulaire n'est qu'une utopie : qu'un immeuble peut tenir debout sans avoir de géométrie basée sur l'angle !

 

Hundertwasser-a-Vienne-facade-bigarree-des-logements.JPG

 

Une oeuvre singulière où le balcon devient habitation.

 

Vienne-logements-d-Hundertwasser-cote-rue-pietonne.JPG

 

La forme se libère, c'est la victoire des couleurs ! Le locataire s'approprie l'habitation, l'habitation devient le locataire, l'endroit où je vis. C'est un nouveau souffle qui entre par la porte, une Nature citoyenne, des habitations faites de jardins suspendus, de sols sans linéarité, d'arbres-locataires aux fenêtres...

 

Hundertwasser-les-arbres-locataires-a-Vienne.JPG

 

Les arbres-locataires

 

Hundertwasser est considéré comme l'un des artistes contemporains qui a su " faire passer son art ". En Autriche, il est surtout connu pour ses réalisations architecturales, mais son oeuvre en tant que peintre est tout aussi intéressante.C'est un grand coloriste qui n'a pas peur d'utiliser les tons primaires, la diversité, la prolifération.

 

musee-HundertWasserHaus-a-Vienne.JPG

 

Le musée KunstHausWien dans une rue adjacente,
pour s'y rendre suivez les colonnes colorées et les flèches bien sûr...
Le village est un centre commercial, le musée est un petit peu plus loin.

 

musee-HundertWasserHaus-en-Autriche.JPG

 

Son univers lui est propre, mais il suffit de pousser la porte pour se retrouver dans un monde en constante réinvention. À contre courant de l'architecture de l'époque, il faut un peu marcher, observer, pour découvrir l'épanouissement de cette vision humaine.

 

Vienne-logements-d-Hundertwasser-architecte.JPG

 

Je crois que je pourrais parler des heures de l'oeuvre d'Hundertwasser sans me lasser.   
J'aime les couleurs, les formes... la vie !

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Vienne en Autriche
commenter cet article