Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 05:15

Gnadenwald-Kloster-St.-Martin-au-Tyrol.JPG 

Gnadenwald avec ses 735 âmes est un petit village niché au cœur du Tyrol dans la vallée de l'Inn... C'est une petite beauté de verdure, entourée de magnifiques forêts et faisant face à la montagne.

Gnadenwald-la-maison-de-chasse.JPG 

 

http://img.over-blog.com/600x450/2/09/76/13/Tyrol/Gnadenwald.JPG

Gnadenwald (Tyrol)  la maison de chasse

Vers le XIe siècle, il existait déjà à Gnadenwald (Tyrol) une « maison de chasse »à 900 m d’altitude avec une petite chapelle dédiée à St. Martin . La première mention de ce lieu est trouvée vers les 1337 dans le testament de l’intendant du Tyrol Heinrich von Rottenburg. Puis l’on retrouve mention du lieu de chasse et de la chapelle dans des écrits de 1382.

 Gnadenwald-Kloster-St.-Martin.JPG

Gnadenwald : Kloster St. Martin

La chapelle St. Martin devient un lieu de culte en 1387 et l’on retrouve trace de messes dites entre 1439 et 1445 pour les chasseurs.  A peu près à la même époque, un ermitage est fondé par deux frères de la congrégation voisine qui s’installent sur place. Sœur Magdalena Götzner de Hall in Tirol (ancienne cité médiévale voisine)commencent avec sa fille   la construction d’un couvent en finançant les travaux avec leur propre denier vers les 1499.

 Gnadenwald-calvaire.JPG

Gnadenwald : calvaire dans la forêt

Mais vers 1520, le couvent est détruit par le feu et les sœurs qui s’y étaient installées repartent vers Hall in Tirol. A cette époque, il n’était pas question de reconstruire le couvent. En effet, en cette période de « guerre des paysans » et de « réformation », il faut mieux se faire petit. Les ruines du couvent sont donc livrées au délabrement et les fenêtres gothiques et contreforts de l’ancien bâtiment sont abandonnés à la forêt.

 Gnadenwald-au-coeur-du-Tyrol.JPG

Ce n’est qu’en 1826 que le prêtre Christof Wenig se penche sur les ruines et décide de relever le monastère de ses cendres. En 1826, la petite église fait l’objet des premières rénovations et en 1836 après une décade de travaux, un nouvel autel avec une peinture religieuse (peut-être d’Arnold Schöpf) y est installé. Les fresques de Milldorfer sont encore visibles et ont été retracées (rénovées). Ainsi les bâtiments retrouvèrent leur quiétude après de nombreuses années de labeur.

 Gnadenwald-grande-fresque-du-Kloster-St.-Martin.JPG

En 1935, les sœurs de Hall reviennent dans ces hauts murs si longtemps désertés. Elles ouvrent en 1939 une pension gîte pour les étrangers de passage. Aujourd’hui, elles sont toujours les propriétaires du site.

 Gnadenwald-Kloster-St.-Martin-avec-cadran-solaire.JPG

Gnadenwald : Kloster St. Martin avec son cadran solaire et sa grande fresque de Saint Martin donnant son manteau à un pauvre

 

Gnadenwald-chapelle-Pfarre-St.-Michael.JPG

Église St. Michael

 

A l’époque des missions et de leurs missionnaires, de nombreuses petites églises et chapelles sont construites au Tyrol. C'est ainsi que l'on découvre des lieux de culte même au fin fond des vallées. Vers le XIe siècle, non loin du monastère St. Martin, une petite chapelle est fondée. Elle est dédiée à St. Michael et les fresques au plafond furent peintes par Johann Anton Kirchebner en 1730.

 Gnadenwald-Pfarre-St.-Michael.JPG

Gnadenwald : Pfarre St. Michael


Cette petite chapelle est privilégiée par les couples pour leur bénédiction de mariage. En effet, il y règne une quiétude incroyable. La lumière rentre à flots par les fenêtres et malgré qu’elle ne soit qu’une chapelle, elle peut contenir tout un cortège...

 

Meilleurs voeux aux mariés ! 

 

et à vous aussi...
Bon Lundi de Pâques


 

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Tyrol
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 06:05

Les Autrichiens sont des passionnés de musique et pas que classique ou folklorique ! Ils aiment énormément les cuivres et il suffit d'assister aux " Promenades des concerts " en été pour s'en rendre compte.

 

 

 

 

 

Chaque village a sa fanfare. Celle-ci est présente à toutes les fêtes et comptent normalement jusqu'à 80 membres. Chaque fanfare donne aussi deux concerts par an, un pour le printemps et un pour l'automne. Les jeunes sont formés au sein du groupe par les anciens. Les orchestres ont un répertoire qui ne se limite pas aux marches traditionnelles mais qui s'étend du classique au jazz. Et bien sûr, dès qu'il y a un défilé dans la capitale Tyrolienne, toutes les fanfares de la région sont invitées...

 

Photographies des fanfares défilant en costume d'apparat pour les commémorations à Innsbruck de 2009.

 

Fanfare-en-costume-a-Innsbruck.JPG

 

 

Je retiens mon souffle !  


 

Fanfare-defilant-a-Innsbruck--costume-tyrolien-.JPG

 

Qui a dit : " Souffler n'est pas jouer " ?

 

Fanfare-dans-le-defile-d-Innsbruck-en-2009-JPG

 

Ne pas souffler mots... mais notes !

 

Fanfare-a-Matrei-am-Brenner-costumes-Wipptal.jpg

Costumes traditionnels de la vallée de Wipptal !

 

Laissez-moi le temps de souffler !  


 

Fanfare-du-Tyrol-du-Sud.JPG

 

Costumes tyroliens... Tracht traditionnel...

 

J'en ai été soufflée... que dis-je époustouflée !

 

Elles sont mignonnes, n'est ce pas ?

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Autriche
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 22:32

Mandala-etoile-arc-en-ciel.JPG

 

Les étoiles ont toujours guidées les hommes et de nombreuses légendes les entourent. Cette étoile à sept branches aux couleurs de l’arc-en-ciel signale le retour du soleil après avoir traversé l’orage.

 

 

Vidéo sur la création de ce mandala avec la formation de l'arc-en-ciel 

 

  Mandala à l'aquarelle (30 x 40 cm)


L’arc en ciel c’est aussi une joie de sortir de l’ombre ou d’une période sombre, d’explorer les couleurs et leur douceur… de faire jaillir à nouveau l’allégresse !

 

Mandala étoile arc-en-ciel


Que la lumière soit et rayonne en chacun !

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Mandalas & rosaces
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 22:35

Miroir-sans-fond-realise-par-l-artiste-Arnold-Mario-Dall-.JPG

 

Le « miroir » en bronze galvanisé, réalisé par l’artiste Arnold Mario Dall’O (né en 1960 à Bolzano – Italie), fut exposé à la rétrospective sur la « Liberté – Labyrinthe » à Franzenfeste (Haut-Adige).

 

Ce miroir sans fond, un peu comme un miroir aveugle, représente les différents scénarios de guerre, de bataille… l’horreur à l’état pur !

 

Miroir-realise-par-l-artiste-Arnold-Mario-Dall-O--detail.JPGMiroir réalisé par l'artiste Arnold Mario Dall'O - 2009

 

Vous pourrez apprécier sur cette photo en détails les différentes positions des soldats armés tirant dans tous les sens…

 

Miroir-oh-mon-beau-miroir.jpgMiroir ! Oh, mon beau miroir...

 

Un miroir sans reflet qui est pourtant encore aujourd'hui d’actualités car tant de pays sont en guerre.

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Tyrol du Sud - Haut-Adige
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 04:44

Spitalskirche-zum-Heiligen-Geist.JPG

 

l'église Spitalskirche au coeur de la ville d'Innsbruck

 

L’année dernière, pour l’occasion des Rameaux, je me suis promenée dans notre bonne vieille ville d’Innsbruck. Il y a toujours le marché de Pâques dans la vieille ville. L’une des églises que vous ne pouvez pas manquer au cœur d’Innsbruck est la Spitalkirche dans la rue de Maria-Theresien-Strasse.

 

Spitalskirche-a-Innsbruck.JPG

 

Avec sa jolie façade rose pâle et son clocher à bulbe typique, mais prise en étau entre d’autres bâtiments, elle offre un havre de paix aux promeneurs.

 

Cette « Église de l’hôpital du Saint-Esprit » porte ce nom car l’on retrouve dans les annales de 1326 la trace d’un hôpital construit à l’extérieur des murs d’enceinte qui entouraient la capitale tyrolienne. Il accueillait les malades contagieux (en 1888 l’hôpital déménagea vers l’ouest de la ville).

 

Cette petite église a été construite en 1700 par Johann Martin Gumpp dem Älteren. Les fresques ont été détruites par les bombardements durant la seconde guerre mondiale et ont été repeintes à l’identique.

 

Spitalskirche-Pieta.JPG

 

Derrière cette église il existe la cour d’un collège très fréquenté par les jeunes gens pendant les pauses, pourtant à l’intérieur il règne un silence incroyable que l’on n’ose à peine déranger tant il est pénétrant.

 

Fleurs-de-cerisier-sur-la-Nordkette.JPG

 

Je vous souhaite une bonne journée des Rameaux
et vous envoie un petit rameau fleuri !

 

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Tyrol
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 22:13

 

La terre est bien plus précieuse que l’on ne le croit. On vit sur elle, sans même y penser, sans même y accorder un regard.

 

Mandalas-de-l-univers-et-ses-planetes.JPG

Mandalas de l'univers et ses planètes

 

Lorsque j’ai créé ces mandalas sur des boîtes de rangement, je voulais d’abord, après une série de pastel, revenir à la géométrie puis dessiner sur le thème de la « Terre ».

 

Les dessins sans aucune planification préalable ont tout de suite pris la forme d’un cercle surmonté d’une feuille, symbole de notre planète et de l’arbre de la vie. Les mandalas sont à 6, 8, 10 et 12 branches.

 

Mandalas-en-frise.JPG

 

Pour que la frise s’intègre à ma décoration intérieure, j’ai ajouté des cadres non fermés, laissant l’oiseau doré s’échapper. Les couleurs ocrées dominent pour s’harmoniser avec mon intérieur. J’ai aussi utilisé la technique spattering pour faire quelques projections de peinture avec une brosse à dents créant ainsi un effet plus moderne.

 

Ainsi, j’ai maintenant quatre mandalas tous les jours devant moi qui me rappelle mes petits gestes quotidiens de recyclage, de protection de la nature et mes devoirs envers la planète.

 

 

 

 


 
 

 

  Vidéo sur la formation des mandalas et leur coloriage à l'aquarelle !


 

Chef indien Seattle disait : « La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre » 

 

Mandalas-pole-nord-et-sud.JPG

 


Ainsi aujourd’hui je suis heureuse de dire que
j’appartiens à cette terre
et tous les jours j’y pense !

 

Protégeons-la !

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Mandalas & rosaces
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 21:13

Le château de la Reine Blanche à Normanville

 

Il y a des chefs d’œuvre dans nos campagnes parfois bien cachés derrière de grandes haies, au fond d’un parc. Le manoir de la Reine Blanche à Normanville (XVIe) est l’un des trésors dont  la Normandie a le secret.

 

Le-Chateau-de-la-reine-blanche-a-Mesnil-Lieubray--76-.JPG

 

Il existe dans la vallée de l'Andelle (Seine-Maritime – France) de nombreux manoirs ornés de façade polychrome. L’un des plus remarquables est certainement celui de la Reine Blanche (situé près du hameau du Mesnil-Lieubray) avec son toit en ardoise.

 

Le hameau de Mesnil Lieubray fut une seigneurie longtemps dominée par la famille de Croville. En 1198, Huges V de Gournay était seigneur de Normanville et habitait cette gentilhommière. Malheureusement, les annales ne donnent pas beaucoup d’information sur ce sujet. Je pense qu’elle prit le nom de manoir ou fut transformée au gré de ses habitants ou visiteurs vu le nombre de toitures et de tours qui se surajoutent. Mais son nom, il le doit à la Reine Blanche d’Evreux, veuve de Philippe VI de Valois qui s’y installa…

 

Le-chateau-de-la-Reine-Blanche-a-Normanville.JPGLe château de la Reine Blanche n’est malheureusement pas ouvert au public.


Peinture à l'huile réalisée par MaDo

 

C’est un peu un lieu reclus près de la rivière de l’Andelle, au bout du chemin un petit moulin… à perte de vue, les praires couvertes de pommiers, la campagne normande comme dans un rêve…

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Peintures de Mado
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 07:27

Arsenal-d-Innsbruck--Zeughaus--entree-principale-.JPG 

 

L’arsenal d’Innsbruck que l’on appelle “ Zeughaus “ renfermait à une certaine époque l’arsenal de l’empereur Maximilien Ier. (En 1490, Maximilien Ier devient prince du Tyrol à la suite de Sigismond le Riche).

 

Costume-des-gardiens-de-la-monnaie.JPG

 

A la suite de plusieurs conflits contre la Suisse, Maximilien 1er fait construire de nombreux arsenaux au Tyrol dont l'arsenal " Zeughaus ".

 

Costume-des-gardiens-de-la-monnaie-a-Innsbruck.JPG

 

C’est ainsi qu’à cette époque Innsbruck devient le plus grand entrepôt d’armes du territoire autrichien car la ville est facile d'accès en cas d'attaque.

 

Arsenal-d-Innsbruck--Zeughaus--cour-interieure-.JPG

 

Aujourd’hui il abrite un musée d’histoire de la culture tyrolienne. Les thèmes du musée concernent surtout des découvertes préhistoriques dans la région ainsi que l’exploitation des mines de sel et d’argent au Tyrol.

 

Canon-des-batailles-de-1809-au-Tyrol.JPG

 

Une grande partie est aussi dédiée aux combats de 1809 pour la libération du Tyrol (plusieurs salles sont consacrées au soulèvement tyrolien dont je vous ai déjà parlé plusieurs fois) ainsi qu'aux deux guerres mondiales. Il faut aussi savoir que le plus vieux cadran solaire d'Autriche y est exposé ainsi que les globes du géographe Peter Anichs.

 

Arsenal-d-Innsbruck--Zeughaus--porte-.JPG

 

Si un jour vous visitez l'arsenal, vous pourrez jeter un coup d’œil sur l’histoire culturelle du Tyrol.  Mais le but de mon article est tout autre... Vous souvenez-vous du grand tableau (360 m x 524 m) de Charles Meynier dans les livres d’histoire sur les campagnes napoléonniennes ? Par exemple : «  Le Maréchal Ney remet aux soldats du 76e de ligne leurs drapeaux ». Ce tableau fut peint en 1808 et est aujourd’hui la propriété du Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon (France).

 

http://europeanastatic.eu/api/image?uri=http%3A%2F%2Fwww.photo.rmn.fr%2FCorexDoc%2FRMN%2FMedia%2FTR6%2F7L9D7J%2F87-000909.jpg&size=BRIEF_DOC&type=IMAGE&view=table

© Direction des Musées de France, 1986
Image : http://www.europeana.eu

 

Bref une page d’histoire qui actuellement nous amène à Innsbruck. En effet, ce tableau repend l’épisode de la remise des drapeaux retrouvés dans l'arsenal d'Innsbruck aux soldats du 76e de ligne le 7 novembre 1805. La commande de ce tableau émane directement de l’empereur. Parmi tant d'autres commandes passées sous le régime de l'Empire, elle remplit une fonction de propagande, s'attachant à illustrer l'amour porté au drapeau, l'un des symboles fort de la nation.

 

Porte-drapeaux-tyroliens.JPG

Porte-drapeaux tyroliens lors des commémorations d'Innsbruck (2009)

 

En effet, le 76e régiment de ligne avait perdu trois drapeaux dans la campagne des Grisons en 1799. Nous savons qu’à cette époque, perdre un drapeau était une épreuve pour un régiment. Ces drapeaux se retrouvèrent rassemblés avec bien d’autres à l’arsenal d’Innsbruck peut-être comme trophée, peut-être abandonné à leur triste sort de flambeau.

 

Porte-drapeaux-tyroliens-a-Innsbruck.JPGPorte-drapeaux tyroliens à Innsbruck lors des commémorations des batailles menées par Andreas Hofer

 

Victorieux contre les Autrichiens à Elchingen, le 14 octobre 1805, au cours de la campagne d’Allemagne, le maréchal Ney marche donc sur Vienne. A l’arsenal d’Innsbruck, il retrouve les drapeaux et les rend au régiment avec toute l’implication que cela comporte. L’enthousiasme et la fierté sont bien sûr à leur comble. Nous savons de par nos livres d’histoire que l’attachement au drapeau était pour un soldat très important, pratiquement un objet de culte et il suffit de regarder la télévision pour voir lorsqu’un conflit politique ou social éclate que les drapeaux sont vite réduits en cendres.

 

Porte-drapeaux-tyroliens-Tyrol-1809---2009.JPG


Mais pour revenir à ce tableau, celui-ci fait partie d’un ensemble de dix-huit tableaux illustrant la campagne d’Allemagne pour le décor de la galerie de Diane au palais des Tuileries. Il est aussi l’un des rares qui ne représente pas l’empereur Napoléon 1er « en personne » mais ses hommes.

 

Porte-drapeaux-tyroliens-schutzen.JPG

Porte-drapeaux tyroliens - Schützen lors des commémorations d'Innsbruck

 

La campagne d'Autriche de 1805 est l'une des principales campagnes de Napoléon Ier et se déroula pendant la guerre de la troisième coalition. La victoire d'Austerlitz permet à Napoléon d'imposer la paix à l'Empereur d'Autriche. L’empire autrichien perd donc 4 millions de sujets car il est dépossédé de Venise ainsi que de ses dépendances d’Istrie et de Dalmatie. En outre, l'Autriche doit céder ses territoires allemands, comme le Tyrol, au profit de la Bavière et du Wurtemberg. 

 

Le-plus-vieux-drapeau-du-Tyrol-Bataille-1809.JPG

Le plus vieux drapeau du Tyrol  des Batailles de 1809
contre Napoléon conservé précieusement depuis des années !

 

La suite vous la connaissez, le Tyrol est occupé par les Bavarois et…

 

Andreas Hofer va rassembler ses hommes, le petit peuple va se soulever contre le joug bavarois…

 


Une page d’histoire est ainsi tournée avec quelques photographies...

 


 

 

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Innsbruck
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 03:18

Le saule marsault (Salix caprea) est une espèce de saule (de la famille des Salicaceae) commune en Europe et particulièrement prolifique en Autriche.

 

saule-marsault--Salix-caprea-.JPG


La floraison précoce commence en mars ou en avril selon les périodes de gel. L'inflorescence typique est le chaton, absolument magnifique à observer, doux au toucher et odorant. Les sujets mâles perdent l'écaille unique protégeant le bourgeon floral et produisent des chatons ovoïdes à oblongs d'abord recouverts de poils soyeux blanc-argentés puis lassent apparaître de toutes petites fleurs jaunes très décoratives au fur et à mesure que les températures s’adoucissent.

 

Chaton-du-saule-marsault--Salix-caprea-.JPG

 

Ces chatons géants de 3 à 7 cm de long apparaissent au printemps avant les feuilles, le plus souvent sur les saules placés près des torrents. Ils sont le bonheur des premières abeilles et autres insectes qui recherchent un peu de nectar.

 

Decoration-tyrolienne-de-Paques---couronne-pour-porte.JPG

Décoration tyrolienne de Pâques - Couronne pour porte
avec chatons de saule, de la mousse et de la bruyère.

 

En Autriche, les chatons servent aux décorations de Pâques. C’est avec les branches du saule que l’on construit l’arbre de Pâques qui est ensuite décoré d’œufs soit peints, soit recouverts en filet (au crochet). Les œufs sont accrochés dans l’arbre de Pâques à l’aide de jolis rubans multicolores et nous accompagnent jusqu’à Pâques fleurissant notre maison.

 

Couronne-de-Paques-au-Tyrol.JPG

 

Ma belle-mère m’a déjà donné un bouquet mais je ne l’ai pas encore décoré. En effet, cette décoration traditionnelle se fait le jeudi saint. Pourtant, de nombreuses maisons commencent à préparer les fêtes de Pâques en laissant le printemps entrer chez eux.

 

Chatons-du-saule-marsault--Salix-caprea-.JPG

Chatons du saule marsault (Salix caprea)

 

Un petit bonheur printanier !

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Tyrol
commenter cet article
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 22:47

Mandala-point-de-depart-dans-le-present.JPG

Un point de départ dans le présent

 

Prendre le mandala comme point de départ pour une réflexion sur le présent, c'est automatiquement se tourner vers le centre. Une sphère évolutive qui est notre image au sein de l'univers.

 

Mandala-commencement.JPG

Un commencement !

 

Je vois peut-être le commencement de la vie comme la rencontre entre deux êtres... Une rencontre qui unit l'amour dans un feu d'artifices. 

 

Mandala-source.JPG

Mandala : " Revenir au centre du mandala, c'est revenir à la source !"

 

Mais dès qu'il s'agit d'exprimer la " source ", le cercle se forme mais le centre se dilue.  J'ai simplement taillé les pastels et avec les mille petits points en forme d'étoiles j'ai fait un fondu des couleurs. Un lieu de paix sublime où il n'y a ni forme ni couleur spécifique.

 

Mandala-Attention.JPG

Mandala : attention !

 

Être attentif aux mandalas que l'on crée, c'est aussi les observer et essayer de les analyser. Quelque chose qui n'est pas toujours facile tant il est difficile de faire abstraction de son égo.

 

Mandala-etre-attentif.JPG

 

Être attentif c'est aussi être conscient de nos agissements, de nos réactions, etc...et de leurs répercussions. C'est agir en tout conscience, non pas en montrant son bon côté, mais en utilisant son bon côté. Celui qui apporte un soutien à son prochain, une pensée positive à un ami, un sourire au coin des lèvres et le coeur sur la main. Mille et une choses de tous les jours qui rendent le monde meilleur !

 

Mandala-Conscience.JPG

Mandala Conscience

 

 

Reconnaître ce qui est juste et vivre selon ses propres valeurs sont les chances que nous avons, là où nous vivons, je veux dire dans des pays démocratiques. Ouvrons nos consciences et soyons attentif à ce qui se passe autour de nous. Et dès que notre esprit divague, prend la tangente, remettons le sur la voie.

 

 

 

 

Je vous souhaite une bonne fin de semaine !

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Mandalas & rosaces
commenter cet article