Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 07:59

Grande-coccinelle-orange.jpg

 

Quand nous étions enfants, nous jouions à compter les anneaux des troncs des arbres pour calculer leur âge comme nous comptions les points sur une coccinelle. Mais il n’est pas nécessaire de couper un arbre pour connaitre son âge !

 

Cernes---croissance-des-arbres.JPG

 

Il existe plusieurs techniques qui permettent de calculer l'âge des arbres. Certaines méthodes sont réservées aux spécialistes comme le carottage qui consiste à prélever une carotte à l'aide d'une tarière de Pressler.

 

L’on peut bien sûr compter les cernes sur un arbre coupé mais il faut parfois être très expérimenté pour parvenir à desceller et à interpréter leur nombre.

 

Hiver-eternel-en-Autriche.JPG

 

La dendrochronologie est une méthode scientifique basée sur le nombre et l’analyse morphologique des anneaux de croissance des arbres. Elle permet de dater de manière très poussée et de corroborer ou de corriger la datation au carbone 14. Cette méthode fut inventée par A.E. Douglass (Université d’Arizona).

 

Le-Tyrol-sous-la-neige.JPG

 

Il faut savoir qu’un arbre grandit en moyenne de 25 cm par année. Pendant l’hiver, la sève ne s’écoulant plus, la croissance se ralentit. Le bois prend alors une couleur plus foncé ce qui permet de distinguer plus facilement les anneaux et donc les années. C’est actuellement Leonard de Vinci qui  décrivit le premier le principe des cernes de croissance et leur variation en fonction des conditions climatiques.

 

anneaux-des-troncs-des-arbres.JPG

 

Une autre méthode plus simple se base sur la circonférence de l’arbre lorsque celui-ci est encore sur pied mais cette méthode implique de connaître la variété précise de l'arbre afin d’utiliser un facteur de multiplication. Ce facteur varie d'une espèce à l'autre et donne un âge approximatif. La circonférence du tronc augmentant relativement chaque année, l’on peut donc en déduire que notre arbre grandit et grossit mais qu’il subit aussi les conditions météorologiques du pays où il se trouve changeant de forme, se penchant pour accéder à la lumière, se tordant pour éviter un obstacle...

 

calculer-l-age-des-arbres.JPG

 

Alors ? Comment calculer l’âge d’un arbre ?

 

Armez vous d’un mètre cordon plutôt que d'une tronçonneuse et mesurez la circonférence de celui-ci à une hauteur d’environ 1,40 m du sol. Ensuite, un petit calcul s’impose… donc armez vous d’une calculatrice si le  « Calcul du Pi » n’est pas branché directement sur une de vos neurones. Calculer le diamètre du tronc en divisant la circonférence par 3,1416  

 

(Tiens ! Je vois quelques neurones qui s’agitent derrière les bureaux…
des réminiscences ?)

 

Pere-Noel.JPG

 

Un tel calcul a besoin d’être affinée sous nos latitudes. Donc ensuite, vous multipliez le diamètre obtenu par :

  • par 1,5 pour l'érable argenté, l'orme, le peuplier ;
  • par 2 pour le bouleau, pin blanc, pin rouge, pin d'Autriche, frêne, l'érable rouge, le chêne et le mélèze ;
  • par 2,5 pour le sapin baumier, le hêtre et le frêne ;
  • par 3 pour les arbres à croissance très lente comme le chêne rouge et le noyer.

Et voilà !

 

l-hiver-au-Tyrol.JPG

45 cm de tour de taille divisé par 3,1416 = 14,32 x (par factor) 1,5 = 21 ans !
Encore un tout jeune homme !

 

Approximatif, mais pratique !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
bonjour<br /> par quel coefficient devrai' je multiplier le diamètre d' un platane élagué en ville, en alsace<br /> merci pour l' info
Répondre
M
Il y a plein d'info sur Internet pour les platanes. <br /> Je ne connais pas bien cette essence.<br />
C
Salut<br /> Qui a inventé cette méthode... j'en ai besoin d'une référence!
Répondre
M
Salut, malheureusement je ne sais pas mais il y a plein de références sur Internet.<br /> Maous
C
La formule est erronée<br /> la vraie formule est le diamètre multiplié par Pi (3.1416) puis divisé par le coefficient des arbres, en moyenne 2.5<br /> Soit pour un arbre de 20cm de diamètre:<br /> 20x3.14/2.5=25 ans
Répondre
M
Merci bien de votre correction.
M
Et le tilleul?
Répondre
M
Bonjour,<br /> J'avoue que je ne sais pas. Mais je suis sûre que sur Internet, il y a plein d'autres informations.<br /> Bien amicalement
D
savez vous s'il existe une association d'arbres, si on peut le classer pour le protéger? ... pour le développement durable!!!!
Répondre
M
Bonjour,<br /> Non, je ne sais pas mais peut-être avec un recherche sur un moteur de recherche on peut trouver quelque chose.<br /> Bien amicalement