Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 06:49

En 2009, le musée Ferdinandeum d’Innsbruck a proposé une importante exposition de  sculptures et dessins de Rudi Wach sur le thème des mains. Je les ai découvertes dans une petite exposition de quartier. L’artiste a travaillé sur une série de grands dessins et de sculptures qui est liée à la seulle expressivité des mains.

 

Rudi-Wach-Ich-tanze-mit-meinen-Fingern.JPG

 

Rudi-Wach-Ich-mochte-ein-Blatt-sein.JPG

 

 

Biographie :
Rudi Wach est né en 1934 à Hall in Tirol (Autriche) mais s’installe à l'âge de 21 ans à Milan. Il étudie à l'Académie Brera sous la tutelle de Marino Marini. En 1957, il rencontre Alberto Giacometti qui l’invite à Paris où il restera de 1958 à 1963. Depuis, il vit entre Milan et son pays d'origine, le Tyrol.  

 

Rudi-Wach-Triumph-der-Hand.JPG

 

Dans cette exposition dont le titre très évocateur : "  Einst war ich eine Hand " - Une fois, j'étais une main ! propose des titres d’œuvre comme :

 

  • Je danse avec mes doigts.
  • Je suis encore une main
  • Je souhaite être une feuille
  • Triomphe de la main....

Rudi-Wach-Die-Bootshand.JPG 


Les œuvres de Rudi Wach sont toujours singulières.

 

À revoir les deux articles sur ce sculpteur tyrolien :

Le minotaure de Rudi Wach mi humain mi bête !

L'objet du délit : la statue du Christ de Rudi Wach à Innsbruck

 

Rudi-Wach-Noch-bin-ich-eine-Hand.JPG

 

Une exposition d’œuvres sur les mains n’est pas quelque chose de commun. Les sculptures sont presque toutes semblables. Les doigts rassemblés se maintiennent en équilibre sur le majeur comme si les mains essayaient de se tenir en équilibre, d’avoir leur propre vie et comme si elles allaient avancer d’un pas sûr ou tourner sur elle-même et se mettre à danser...

 

Et si vous étiez une main ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Tyrol
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 27/02/2011 22:05


C'est original comme exposition ! Bonne soirée


Balladine 27/02/2011 17:41


Si j'étais une main ? alors je prendrais un globe terrestre et je partirais avec mon sac à dos sur les chemins du monde ....


Douar_Nevez 27/02/2011 14:18


Des mains vraiment très torturées...
Bisous Maous.


Andrée 25/02/2011 17:06


en voyant tes photos, je me dis qu'il y a une ressemblance avec Giacometti
et si j'étais une main, je laisse mûrir ...
bises


Pierre 24/02/2011 09:06


On dirait des personnages à la "Giacometti" animés d'une vie propre, qui vont faire des choses autres que ce qu'on attend d'une main?
j'aime bien.


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 20/03/2011 18:16



N'est-ce pas ! Il interpèle cet artiste. J'aime les choses qui bougent et qui permettent aux passants de se retourner.


Merci de ta visite et à bientôt