Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hyper Quelque Chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Rechercher Sur Le Site

Le Fourre Tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 23:14

fleur-de-lotus-rose-emblematique-de-Bouddha.JPG

 

Parmi toutes les religions, le bouddhisme est certainement celle qui prône le plus le plein épanouissement du potentiel humain. Son enseignement est très large et l’on ne peut le réduire en quelques mots. Pourtant sa recherche de l'éveil est en rapport avec la sagesse et la prise de conscience de sa propre nature de Bouddha (la nature essentielle de tout être humain).

 

Tete-de-bouddha.JPG

 

Matthieu Ricard un moine tibétain prêche la pratique de la compassion pour se libérer des souffrances physiques et morales dans son livre « Plaidoyer pour le bonheur ». Souhaiter à son prochain qu’il soit délivré de ses souffrances et de la cause de ses souffrances est aussi un principe de toutes les religions. Jésus manifeste sa compassion (Matt. 15.29-39) lorsqu’il voit la foule rassemblée et qui n’a pas mangé depuis trois jours. Le  Christ souffre avec ceux qui souffrent. Il demande donc que l’on partage les sept pains et les petits poissons. « Tous mangèrent et furent rassasiés. »

 

Matthieu Ricard lui nous propose le ressenti de la compassion grâce auquel nous prenons en charge notre propre souffrance, unie à celle de tous les êtres en pensant « D’autres que moi sont affligés par des peines comparables aux miennes et parfois bien pires. Comme j’aimerais qu’ils puissent eux aussi, en être libérés ! »

 

Cheveux-du-bouddha.JPG


Un principe que nous suivons lorsque les images se succèdent au journal de 20 heures, on regarde les avions se crasher, les catastrophes se succéder et les épidémies se multiplier. La compassion devient ainsi le pont qui nous relie avec le monde extérieur et qui devient active, l'amour se déclinant en actes et en solidarité.

 

Et si nous n’avons pas d’argent à donner, si nous sommes les plus pauvres d’entres les pauvres alors c’est ainsi que par compassion, nous éprouvons un sentiment d’empathie face aux souffrances des autres, la résignation fait place au courage, la dépression à l’amour, l’étroitesse d’esprit à une ouverture envers tous ceux qui nous entourent.

 

Mandala-la-force-de-la-compassion.JPGMandala : la force de la compassion
Aquarelle 30 x 40

 

Ne soyons pas indifférent au sort de notre prochain,
car comme dit St Augustin : " Le prochain c’est un Homme ! "

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Maous Artiste Défiant l'Olibrius - dans Mandalas & rosaces
commenter cet article

commentaires

Soliane 10/11/2010 12:08


Merci pour cette réflexion sur la compassion en partage.


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 01/12/2010 22:52



Et merci à toi pour ta visite



catiechris 09/11/2010 20:07


J'aime ces belles paroles d'amour, de partage et de fraternité quelque soit le dogme qui s'y rattache...


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 01/12/2010 22:55



Je suis d'accord avec toi, j'essaie toujours de gommer les issues religieuses car l'important c'est la gentillesse et le partage.



Lilibeth 07/11/2010 11:53


La compassion ne se réduit pas qu'à l'être humain en souffrance. Tant d'êtres souffrent de notre présence destructrice, que ce soit du monde minéral, végétal ou animal. La télé est une mauvaise
chose puisqu'elle oriente notre pensée et nous focalise sur des catastrophes en tout genre. C'est un objet que je ne possède plus depuis longtemps. La compassion ne doit jamais ressembler à la
pitié. La compassion s'applique également à notre ennemi ou toute personne qui nous fait du mal mais là j'avoue qu'il faut beaucoup de travail sur soi. On peut également compatir avec soi-même car
il ne faut oublier de s'aimer. Le coeur ne suffit pas toujours quand on n'en a pas l'esprit. L'inverse est également vrai.
Aucun besoin de dogme pour aider son prochain à la hauteur de se que l'on peut donner. Mais attention à ne pas s'y perdre, il existe des gens qui se complaisent dans le malheur. Ceux-là pompent
toute énergie vitale et s'en nourrissent.
Amitiés


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 01/12/2010 23:00



Merci de partager avec moi ta pensée. Je trouve le livre de Matthieu Ricard, étonnant, dérangeant et pédant par certains côtés. Mais il donne de bonnes leçons sur la vie.


A bientôt et merci de ta visite



katara 05/11/2010 17:35


Bonne soirée à toi dans la paix et la sérénité, bises


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 01/12/2010 23:03



Merci Katara pour tes mots gentils



Durgalola 04/11/2010 20:22


ta peinture est très délicate, et il en émane beaucoup de douceur. bises


Maous Artiste Défiant l'Olibrius 01/12/2010 23:06



Merci Andrée de tes compliments, je me suis allée sur celui-ci.


et merci pour les bises