Hyper quelque chose !

  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Maous Artiste Défiant l'Olibrius
  • Une linguiste associée avec une artiste ! Mado fait de la peinture et moi, je m'exerce au journalisme, à la traduction et à l’écriture pour le plaisir des mots et des couleurs.

Un tout petit coup d'oeil !

  • Sterzing au Tyrol du Sud-copie-1
  • Salzbourg et sa cathédrale
  • Schmirntal-Meules-de-foin.jpg
  • Peinture-Quatre-saisons.jpg
  • Cathédrale St Jacques d'innsbruck

Le fourre tout !

Cadeaux des ami(e)s

medaille-meilleur-blogsarah151109.jpg

offert par mon amie Jeanne Fa Do SI
pour mon regard fouillé sur les coutumes et la nature autrichienne.
Merci Jeanne

Créer un Blog... c'est super !

Texte Libre

Related Posts with Thumbnails
Dimanche 14 juin 7 14 /06 /Juin 15:15
- Publié dans : Tyrol

 

 

 

Tracht veut dire costume ; le mot est originaire du mot allemand « getragen » donc du verbe « porter ».

Il est, à l’origine, un vêtement simple et pratique porté par tout le monde.

 

 


Aujourd’hui le mot Tracht désigne le costume traditionnel porté pour des occasions bien spéciales : fête de village, mariage, enterrement, réunion pour les clubs et associations folkloriques, défilés, fanfares, etc.

 


 

Les costumes traditionnels sont en général coûteux, parfois même précieux.


 

Les pantalons sont souvent ornés de broderies et toujours de trois boutons soit ornés d'eldelweiss soit en corne ou en bois.

 

 


Les ceintures sont recouvertes de broderies. Les membres des fanfares sont en général habillés par leur association et les membres des groupes folkloriques bénéficient d’un prêt de vêtement.

 

Groupe de musiciens d'Innsbruck avec le costume traditionnel
de la vallée de Wipptal et le tablier bleu de la région.

 

En raison de la séparation géographique des différentes vallées, les vêtements et ornements sont de différentes couleurs et ont différentes formes.



La couleur joue un rôle important et l’on peut donc reconnaître que tel groupe de musiciens vient de telle région sans connaître leur nom. Il n’existe donc pas à proprement parlé « un costume tyrolien » mais " plusieurs costumes régionaux " puisque chaque vallée a ses couleurs, ses formes et coupes de vêtement, ses chapeaux  et bien sûr ses traditions. 

  Groupe de musiciens à Innsbruck, la jeune femme porte une Dirndl
avec un corsage décolleté qui est souvent jugé sexy, une jupe à fleurettes et le tablier traditionnel.

 

Le costume au féminin se compose en générale d’un jupon blanc, d’une robe avec une blouse blanche (corsage), d’un tablier et de chaussettes blanches. Il existe aussi : un corsage lacé avec des broderies, un chemisier blanc à manches gonflantes et une jupe plissée, le plus souvent en mélange de lin et laine (car nous sommes en montagne et souvent il fait froid durant les défilés). 

 

Musiciennes à Seefeld

Le tablier est le plus souvent porté pour les grandes occasions. Dans les magasins et hôtels, vous verrez souvent les femmes porter juste une robe. C’est une Dirndl (robe) qui est souvent associée avec un foulard.

 

Costume-Tyrolien-pantalon.JPG

 

Les shorts courts sont réservés aux danseurs "Les Schuplattler", les shorts longs aux musiciens. La ceinture se ferme dans le dos par une grosse boucle. Les chaussettes blanches sont tricotées à la main avec des torsades et sont retenues par un lien élastique.

 

 

Le costume masculin est composé d'une veste courte en loden « Joppe », de bretelles ou d'un gilet, d’une chemise en lin blanc accompagné la plupart du temps d’un pantalon de cuir jusqu’au genou et d’une large ceinture en cuir brodée.


Détail de différentes bretelles pour le costume tyrolien


Le short court en cuir est porté par les « Schuhplattler » groupe de danseurs folkloriques. C'est aussi très sexy pour les hommes.  

 

 

 

Groupes folkloriques

Schuhplattler, danseurs folklorique, dont le nom vient de Schuh = chaussure et plattler = frapper avec les mains en rythmant la musique.


 

Le Tyrol ayant été occupé par de nombreuses troupes (françaises et bavaroises), le peuple souhaitait ardamment sa liberté. Après les batailles contre l'armée de Napoléon et contre son allié les Bavarois, l'aigle fut choisi comme symbole de liberté. Une plume d'aigle signifie donc force et courage. Depuis, le symbole est resté présent sur les chapeaux, mais l'on utilise le plus souvent des plumes de coq.

 

Detail-d-un-chapeau-feminin-Tyrolien.JPG Détail d'un chapeau féminin Tyrolien

 

Chapeau-tyrolien-avec-feuilles-de-chene.JPG Costume traditionel mais ornement de parade : feuilles de chêne et roses

 

Pour les enterrements, les Schützen portent des branches de sapin. Les feuilles de chêne sont mises à l'honneur lors des processions et défilés. Selon les défilés, l'on retrouve des fleurs, des oeillets et différentes plantes. Chaque compagnie a son emblème.


 D-fil--d-innsbruck.jpg

Respectons les personnes qui posent dans les défilés !
Photographies interdites de reproduction

Le chapeau porté par les membres des fanfares est très souvent orné de plumes et de fleurs assorties aux couleurs du costume. Les fleurs peuvent être naturelles ou artificielles.
Il existe aussi une autre partie du costumes traditionnelles très importantes qui est peu mentionnée : le tablier en cuir
Vidéo réaliser par Inns'Bruck

Si vous avez des questions... n'hésitez pas à laisser un message, votre adresse électronique et de cocher la case pour recevoir ma réponse par email.

Vous pouvez vous inscrire à ma Newsletter (sur la gauche) ; cochez  Notifications de publication d'articles ; en vous inscrivant, vous ne recevrez que les articles sur le Tyrol, Salzbourg ou l'Autriche.


Vous souhaitez commenter ? Cliquez ici ! - Par Maous Artiste Défiant l'Olibrius - Communauté : Le champ du monde
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés